Banques en ligne : les moins chères oui... mais à quel prix ?

© stock.adobe.com


Publié le , mis à jour le

**Banques en ligne : peu de frais !

Globalement, les banques en ligne sont bien moins chères que leurs concurrentes traditionnelles. D’après notre comparateur de frais bancaires, les frais annuels s’élèvent à près de 150 euros en moyenne par an pour les banques traditionnelles hors services exceptionnels (découvert, opposition, etc.) contre une quasi-gratuité pour les banques en ligne.

Boursorama et ING Direct offre une gratuité complète sur neuf des dix services de base (le 10ème, la carte à autorisation systématique, n’étant pas proposé). Fortuneo ne facture de son côté que l’assurance perte/vol à 18 € par an.

La seule banque en ligne qui présente des frais comparables aux banques classiques est monabanq., avec 113,5 euros par an en moyenne pour un compte avec carte bancaire internationale à débit immédiat, et 118,5 euros pour le débit différé.

**Banques en ligne : des conditions de ressources élevées

Cependant, si la gratuité est de mise pour la quasi-totalité des 10 services de base, les banques en ligne demandent en général des conditions de ressources pour pouvoir en profiter.

Chez le leader de la banque en ligne en France, ING Direct, vous devrez verser un minimum de 750 euros par mois sur votre compte courant pour obtenir la Gold Mastercard. Chez Fortuneo, un revenu net par mois de 1.500 euros est demandé ou une épargne d’au moins 5.000 euros, pour une carte internationale de base, et 2.300 euros de revenu net mensuel ou 15.000 euros d’épargne pour la carte Gold Mastercard.

Une fois encore monabanq. se démarque, mais cette fois-ci positivement puisqu’elle est une des seules banque en ligne à ne fixer aucune condition de revenus pour l’accès à ses services.

Il ne faut pas s’y méprendre. La gratuité affichée sur les services de base ne signifie pas que le client d’une banque en ligne n’aura jamais rien à payer, s’il a besoin d’un chèque de banque par exemple. Il existe environ 300 tarifs bancaires différents, en marge de ceux-là », explique Maxime Chipoy, de l’UFC-Que Choisir.

banqueFrais bancairesCompte bancairebanque en ligne

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

Ă€ lire Ă©galement

Paypal gĂ©nĂ©ralise la facturation de frais d’inactivité

Ă€ compter du 30 juillet 2021, les professionnels auront donc, tout comme les particuliers, des pĂ©nalitĂ©s en cas de compte inactif. Si les (...)

Hello Business, la nouvelle offre bancaire dédiée aux indépendants proposée par Hello Bank !

AnnoncĂ©e depuis quelques mois, l’offre Hello Business proposĂ©e par la banque en ligne de BNP Paribas, Hello Bank !, est dĂ©sormais accessible, aux (...)

Épargne retraite : les Ă©pargnants confirment leur prĂ©fĂ©rence pour le PER assurance

Depuis son lancement, le PER assurance n’en finit plus de sĂ©duire. La FFA publie dĂ©sormais l’évolution mensuelle de la collecte sur les PER, c’est (...)

Société Générale : résultats T1 2021

La SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale alterne le pire comme le meilleur. En 2021, ses gains sur les marchĂ©s financiers lui permettent d’afficher des bĂ©nĂ©fices bien (...)

FinTechs : Qonto et October facilitent le crĂ©dit pour les entreprises

Qonto, le service qui a sĂ©duit plus de 150 000 entreprises en Europe pour amĂ©liorer leur quotidien bancaire, et October, la plateforme de prĂŞt aux (...)

Résultats BPCE T1 2021 (Banque Populaire/Caisse d’Épargne)

La crise est terminĂ©e pour les banques. Les bonnes nouvelles s’accumulent et la remontĂ©e des taux d’intĂ©rĂŞts devrait conforter leurs marges. Le groupe (...)