Épargne : la majorité (54%) des jeunes (18 à 30 ans), incapables de gérer seuls leurs finances personnelles ?

Épargne : la majorité (54%) des jeunes (18 à 30 ans), incapables de gérer seuls leurs finances personnelles ? © stock.adobe.com



Publié le

En cette période compliquée, la néobanque Vaultia a voulu savoir si les jeunes Français avaient la volonté mais aussi les capacités de faire des économies. Une enquête [1] menée auprès de 1 724 Français âgés de 18 à 30 ans qui montre une réelle volonté de mettre de l’argent de côté mais des pratiques un peu chaotiques.

«  Savoir parfaitement bien gérer ses finances n’est pas à la portée de tout le monde, et encore moins des jeunes qui n’ont que peu d’expériences et de notions en la matière. Mais loin de s’en moquer, l’accompagnement et le soutien semblent faire partie des demandes que les 18-30 ans ont envers les organismes bancaires pour combler leurs lacunes. C’est pourquoi, à Vaultia, nous tendons à pallier cette problématique, non seulement grâce à des fonctionnalités qui permettent aux jeunes de véritablement comprendre la manière dont ils gèrent leurs budgets, mais aussi via des conseils que nous leur offrons sur notre chat, notre blog ou nos réseaux sociaux, afin de les accompagner et de les éduquer », explique Noémie Nicod, Co-fondatrice et Directeur général de Vaultia.

Plus d’un jeune sur deux fait des économies

Bien loin de certains clichés, il semble que les jeunes ne soient pas tous des paniers percés. Ainsi, plus de 52 % des Français dont l’âge est compris entre 18 et 30 ans essaient véritablement de mettre de l’argent de côté. Pour celles et ceux qui n’y parviennent pas, la principale raison n’est pas uniquement le peu de moyens financiers (43 %) mais plutôt l’envie beaucoup plus forte de dépenser leur argent pour plus de 57 % d’entre eux.

Si non... Pourquoi ne mettez-vous pas de l’argent de côté ?

La fréquence des économies réalisées par les 18 - 30 ans est majoritairement mensuelle pour 32 % puis semestrielle pour 31 %. Et si 25 % ne mettent de l’argent de côté qu’une seule fois par an, 12 % y parviennent tout de même toutes les semaines. Néanmoins, le manque de planification risque d’être non productif. En effet, seulement 33 % ont mis en place un virement automatique et 67 % n’économisent donc que de façon ponctuelle.

Si oui, cet argent est mis de côté :

  • Toutes les semaines 12 %
  • Tous les mois 32 %
  • Tous les semestres 31 %
  • Une fois par an 25 %

Cet argent est mis de côté :

  • Ponctuellement en fonction de mon budget 67 %
  • Par virement systématique 33 %

Mauvais ou bons... Pas de placements du tout !

Savoir faire fructifier son argent n’est pas aussi simple et demande certainement plus d’expérience et de maturité. Ainsi, plus de 65 % des 18-30 ans avouent qu’ils n’essaient même pas de placer leur argent dans des opérations financières intéressantes.

De l’argent pour quoi faire ?

Pour les 18 - 30 ans, les économies servent avant tout à de la consommation « non essentielle ». En effet, 66 % mettent de l’argent de côté pour s’acheter des vêtements. 61 % privilégient les sorties et 59 % pour des abonnements divers (téléphonie, musique, vidéo, etc.). Enfin, 58 % espèrent faire des voyages grâce à leurs économies et 41 % pour entretenir ou acheter un véhicule.

Pour quel(s) projet(s) mettez-vous de l’argent de côté ?

  • Vêtements 66 %
  • Sorties 61 %
  • Abonnements divers 59 %
  • Voyages 58 %
  • Véhicule 41 %
  • Cadeaux 37 %
  • Immobilier 22 %
  • Nourriture 16 %
  • Autre 8 %

Une crise sanitaire et financière

L’impact de la crise sanitaire sur les rentrées financières des Français est évidente. Ainsi, 41 % des jeunes déclarent avoir subi une perte à ce niveau depuis l’arrivée de la covid-19, des confinements et des différentes mesures ou restrictions.

Les économies pour les nuls ?

Néanmoins, la crise n’explique pas tout. En effet, les 18 - 30 ans sont également conscients de leur manque de connaissances pour parfaitement bien maîtriser leur budget. 54 % déclarent même se sentir incapables de gérer leurs finances et 28 % moyennement. Seulement 12 % se disent maîtres des cordons de leur bourse.

A l’aide !

Pour savoir faire des économies et mettre de l’argent de côté, plus de 64 % des jeunes aimeraient pouvoir être accompagnés par leur banque. En effet, qui de mieux qu’un conseiller bancaire pour des conseils financiers ?

[1Méthodologie : enquête réalisée auprès de 1 724 personnes représentatives de la population nationale française âgées entre 18 et 30 ans selon la méthode des quotas, durant la période du 2 au 16 mars 2021. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France regroupant 25 309 personnes. Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives.

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

Sur le même sujet

Vaultia (ex-Moneway)

Vaultia est une néobanque dédiée aux 18-27 ans, 100% française et 100% communautaire.

À lire également

Coinbase en bourse : multiplier par 3 le cours de l’action en 2 semaines ?

La valorisation de Coinbase, plateforme d’échanges de cryptoactifs depuis 10 ans, pourrait atteindre rapidement la valorisation de Goldman Sachs, (...)

Livret épargne : 2% pendant 3 mois chez ORANGE BANK, toujours mieux que rien !

Comme en fin d’année dernière, Orange Bank propose une offre promotionnelle sur son livret épargne : un taux boosté de 2% brut applicable pendant 3 (...)

Week-end de Pâques, banques fermées du 2 au 5 avril inclus, anticipez !

Comme chaque année, les banques seront fermées durant le week-end de Pâques. Vos opérations bancaires (virements classiques, etc.) ne seront pas (...)

Emploi : le Crédit Agricole d’Ile de France recrute 500 collaborateurs sur 2021

Crédit Agricole d’Ile-de-France, acteur engagé sur le territoire francilien, poursuit sa politique de soutien au marché de l’emploi et notamment (...)

Banque/Finance : Nouveau Executive MBA Change Management et Transformation numérique

Les banques et les établissements financiers doivent faire face à l’augmentation des risques bancaires et des fraudes (cyberattaques, blanchiment, (...)

Assurance-vie : jusqu’à 350 euros offerts, à saisir avant le 31 mars 2021

Le contrat d’assurance-vie Darjeeling, assuré auprès de SwissLife, sans frais sur les versements et plébiscité par la presse financière propose une (...)