BNP Paribas : Rachat partiel de Fortis Commercial Finance (FCF)

© stock.adobe.com


Publié le

**BNP Paribas : Acquisition du réseau d’affacturage Fortis Commercial Finance.

BNP Paribas Fortis et ABN AMRO ont signé un accord sur le rachat du réseau international d’affacturage FCF.

Cet accord prévoit la cession de l’ensemble des activités du groupe FCF en Europe et en Asie à l’exception des activités néerlandaises.

La partie du réseau de FCF ainsi acquise sera intégrée au réseau de BNP Paribas Factoring et servira les clients institutionnels de BNP Paribas dans 13 pays européens et asiatiques [1]

Selon un communiqué de BNP Paribas : "En Belgique, cette acquisition témoigne de l’importance de l’affacturage dans l’offre de services de BNP Paribas Fortis, et est une reconnaissance importante du rôle de BNP Paribas Fortis au sein du Groupe".

BNP Paribas Fortis et ABN AMRO ont conclu un accord permettant d’assurer la continuité des services aux clients de FCF implantés internationalement.

La transaction, qui devrait être finalisée avant la fin d’octobre, est soumise à l’approbation des autorités compétences, y compris les autorités de la concurrence.

**Qu’est ce que l’affacturage ?

Le rachat partiel du réseau d’affacturage FCF par BNP Paribas Fortis pose la question de l’importance de cette activité bancaire grandissante.

L’affacturage [2] correspond à la cession par une entreprise de la gestion du recouvrement de ses créances à un organisme de [a[crédit]a] spécialisé : l’affactureur [3]. Le contrat peut notamment prévoir une couverture des pertes éventuelles sur les débiteurs insolvables.

Les opérations d’affacturage se regroupent en trois catégories :

- Le recouvrement du poste client : l’affactureur gère l’enregistrement des factures, assure les encaissements, le service contentieux et la relance des débiteurs en cas de retard de paiement.

- L’assurance crédit : L’affactureur prend en charge les risques de non paiement des débiteurs de son adhérent.

- Le financement de la trésorerie : L’affactureur avance une partie (généralement entre 85 et 95%) des créances dés le moment de leurs cessions par les clients de son adhérent, il s’agit donc ici d’un crédit.

La pratique de l’affacturage est une activité qui se développe de plus en plus, et nul doute que le rachat partiel de FCF par BNP Paribas Fortis s’inscrit dans cette dynamique.

[(Infos Plus sur BNP Paribas et l’affacturage :

- Les chiffres de l’affacturage
- FCP BNP Paribas
- Les chiffres BNP Paribas,
- BNP Paribas : La Net Agence (Avis internautes)
- BNP Paribas : Je veux changer de banque pour La Net Agence (Avis et Forum) )]

Assurance créditBNP ParibasBnp paribas fortisAffacturage

[1Belgique, Luxembourg, France, Allemagne, Danemark, Royaume Uni, Espagne, Italie, Pologne, Turquie, Hong Kong et Portugal

[2factoring en anglais

[3factor en anglais

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

Ă€ lire Ă©galement

Paypal gĂ©nĂ©ralise la facturation de frais d’inactivité

Ă€ compter du 30 juillet 2021, les professionnels auront donc, tout comme les particuliers, des pĂ©nalitĂ©s en cas de compte inactif. Si les (...)

Hello Business, la nouvelle offre bancaire dédiée aux indépendants proposée par Hello Bank !

AnnoncĂ©e depuis quelques mois, l’offre Hello Business proposĂ©e par la banque en ligne de BNP Paribas, Hello Bank !, est dĂ©sormais accessible, aux (...)

Épargne retraite : les Ă©pargnants confirment leur prĂ©fĂ©rence pour le PER assurance

Depuis son lancement, le PER assurance n’en finit plus de sĂ©duire. La FFA publie dĂ©sormais l’évolution mensuelle de la collecte sur les PER, c’est (...)

Société Générale : résultats T1 2021

La SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale alterne le pire comme le meilleur. En 2021, ses gains sur les marchĂ©s financiers lui permettent d’afficher des bĂ©nĂ©fices bien (...)

FinTechs : Qonto et October facilitent le crĂ©dit pour les entreprises

Qonto, le service qui a sĂ©duit plus de 150 000 entreprises en Europe pour amĂ©liorer leur quotidien bancaire, et October, la plateforme de prĂŞt aux (...)

Résultats BPCE T1 2021 (Banque Populaire/Caisse d’Épargne)

La crise est terminĂ©e pour les banques. Les bonnes nouvelles s’accumulent et la remontĂ©e des taux d’intĂ©rĂŞts devrait conforter leurs marges. Le groupe (...)