UFC Que Choisir dénonce l’augmentation abusive des prix de l’assurance moyens de paiement

© stock.adobe.com


Publié le

**Assurance moyens de paiement : les prix augmentent sans aucune réalité économique

Mardi 18 janvier 2011, UFC Que Choisir dénonce à nouveau l’importante inflation des assurances relatives aux moyens de paiement.

L’association de consommateurs évoque des tarifs en hausse de 13,8 % allant jusqu’à 25% chez BNP Paribas. Le coût était de 22,10 € par an en moyenne en 2004, il a atteint désormais 25,10 € en 2010.

A ce titre UFC Que Choisir alerte le législateur sur le fait qu’une telle augmentation ne reflète aucune réalité économique. Par ailleurs, l’association indique que les pratiques tarifaires sur ce produit se doivent de prendre en compte les risques de sinistre (ici, la fraude) et l’étendue de la protection offerte au souscripteur.

- Taux de sinistralité en baisse :

Entre 2003 et 2009, le taux de fraude à la carte bancaire a baissé : passant de 0,086 % à 0,072 %. Le montant moyen de cette fraude pour les cartes françaises a augmenté sur la période (de 49,60 € à 55,30 €), mais seulement de 11,5 %. De surcroît, le nombre de chèques, source importante de fraude, est aujourd’hui inférieur d’un tiers à son niveau de 2003.

- Protections règlementaires en hausse :

Enfin, l’ordonnance 2009-866 du 15 juillet 2009 relative aux conditions régissant la fourniture de services de paiement, transposant la Directive SEPA, a fourni de nouvelles protections réglementaires.

**Assurance moyens de paiement : UFC Que Choisir demande enquête

Cette augmentation des tarifs de la part des banques est infondée. UFC Que Choisir interpelle la ministre de l’Economie et demande une étude sur le rapport entre le coût réel de l’assurance des moyens de paiement pour les banques et le prix facturé aux consommateurs afin de déterminer l’étendue de la surfacturation.

AssuranceFrais bancairesMoyens de paiement

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

Ă€ lire Ă©galement

Paypal gĂ©nĂ©ralise la facturation de frais d’inactivité

Ă€ compter du 30 juillet 2021, les professionnels auront donc, tout comme les particuliers, des pĂ©nalitĂ©s en cas de compte inactif. Si les (...)

Hello Business, la nouvelle offre bancaire dédiée aux indépendants proposée par Hello Bank !

AnnoncĂ©e depuis quelques mois, l’offre Hello Business proposĂ©e par la banque en ligne de BNP Paribas, Hello Bank !, est dĂ©sormais accessible, aux (...)

Épargne retraite : les Ă©pargnants confirment leur prĂ©fĂ©rence pour le PER assurance

Depuis son lancement, le PER assurance n’en finit plus de sĂ©duire. La FFA publie dĂ©sormais l’évolution mensuelle de la collecte sur les PER, c’est (...)

Société Générale : résultats T1 2021

La SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale alterne le pire comme le meilleur. En 2021, ses gains sur les marchĂ©s financiers lui permettent d’afficher des bĂ©nĂ©fices bien (...)

FinTechs : Qonto et October facilitent le crĂ©dit pour les entreprises

Qonto, le service qui a sĂ©duit plus de 150 000 entreprises en Europe pour amĂ©liorer leur quotidien bancaire, et October, la plateforme de prĂŞt aux (...)

Résultats BPCE T1 2021 (Banque Populaire/Caisse d’Épargne)

La crise est terminĂ©e pour les banques. Les bonnes nouvelles s’accumulent et la remontĂ©e des taux d’intĂ©rĂŞts devrait conforter leurs marges. Le groupe (...)