Société Générale présente sa Nouvelle Banque : 3.700 suppressions de postes à la clé

© stock.adobe.com


Publié le

La fusion entre le Crédit du Nord et la Société Générale pouvait aboutir sur la suppression de 5.000 postes. Au final, la perte d’emplois sera moindre, mais de 3.700 postes tout de même. La Société Générale présente ce jour sa Nouvelle Banque. Une version fusionnée entre la Société Générale et le Crédit du Nord. Hormis les évidents gains d’échelle, la réduction de personnel ne sera effectué sans aucun départ contraint. C’est la relative bonne nouvelle.

Un accompagnement socialement responsable

En 2025, la Nouvelle Banque compterait à la cible 25 000 collaborateurs, soit 3700 suppressions nettes de postes entre 2023 et 2025. En tant qu’employeur responsable, le Groupe a pris des engagements forts qui sont confirmés : la fusion sera réalisée sans aucun départ contraint. Ces suppressions de postes s’appuieront sur les départs naturels (estimés à 1 500 par an d’ici 2025) et la priorité donnée aux reclassements et mobilités internes. Sur certains métiers et bassins d’emploi, des mesures complémentaires de départs volontaires pourraient être mises en place. Le dispositif précis d’accompagnement des collaborateurs est en cours de négociation avec les partenaires sociaux. La Nouvelle Banque maintiendra un volume significatif d’embauches annuelles pendant toute la période de cette transformation, dans le prolongement des 1 400 embauches en CDI que nous aurons réalisées d’ici la fin de l’année 2021 dans la banque de détail en France. Les collaborateurs dont le métier va évoluer dans le cadre de cette fusion bénéficieront d’un accompagnement complet, grâce à la mise en place d’un effort exceptionnel en matière de formation et de conduite du changement, avec la création d’une « Académie des compétences » permettant de proposer à chacun un parcours de formation personnalisé en fonction de ses besoins. Le Groupe appliquera strictement un principe d’équité entre les collaborateurs Société Générale et Crédit du Nord dans les processus de nomination et de mobilité.

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

Assurance-vie : besoin de conseils vos allocations d’actifs ? Epargnissimo vous propose désormais une gestion conseillée, gratuitement

Epargnissimo, courtier en assurance-vie et en PER, a lancé un nouveau service gratuit pour ses clients épargnants : la gestion conseillée. Une aide (...)

Assurance-vie : Goodvest propose le contrat GOODVIE, engagé envers la transition énergétique, résolument orienté ETF, épargne durable et solidaire

C’est une tendance forte en assurance-vie, soutenue par les épargnants, orienter son épargne vers des investissements responsables et socialement (...)

N26 valorisée à 9 milliards de dollars après une nouvelle levée de fonds record de plus de 900 millions

Nouvelle levée de fonds historique pour la néobanque N26 de plus de 900 millions de dollars, la valorisation de la banque en ligne N26 dépasse à (...)

Finance verte : La Banque Postale, première banque en Europe, à disposer d’une trajectoire de décarbonation validée par la Science Based Targets initiative

La Banque Postale, qui s’est engagée à devenir zéro émission nette à horizon 2040 sur ses activités bancaires, est la première banque européenne et (...)

Néobanque : clap de fin pour Yolt, recentrage sur le secteur des API en open banking

La néobanque Yolt n’aurait pas su séduire suffisamment en France, parmi la foison de concurrents. Yolt a annoncé l’arrêt de son application mobile (...)

UNEP EVOLUTION : le nouveau contrat d’assurance-vie assuré par PREPAR-VIE (BRED)

L’UNEP enrichit sa gamme avec la création de UNEP EVOLUTION, un nouveau contrat d’assurance-vie associatif en architecture ouverte, géré par Prépar (...)