Résultats BNP Paribas : la banque de détail en baisse de 3.60%

Les résultats semestriels 2016 de BNP Paribas sont encore en hausse, de 0,2% à 2,56 milliards d’euros, par rapport au 1er semestre 2015. Cette hausse est essentiellement liée à la reprise des marchés financiers en début d’année. Le métier de base de BNP Paribas, la banque de détail, continuant sa baisse inéluctable de plus de 3%.

Publié le

BNP Paribas a publié jeudi un bénéfice net stable au titre du deuxième trimestre 2016 mais la faiblesse persistante des taux d’intérêt pèse sur les performances de sa banque de détail, particulièrement en France.

Première banque française à ouvrir le bal de la saison des résultats, BNP Paribas a enregistré un résultat net en hausse de 0,2% à 2,56 milliards d’euros par rapport à la même période en 2015, une performance légèrement supérieure au 2,52 milliards du consensus établi pour Reuters par Inquiry Financial.

Les 597 millions d’euros de plus-value issus de la cession de ses titres dans Visa Europe ont contribué à porter le produit net bancaire à 11,32 milliards d’euros, une hausse de 2,2%.

Si la banque d’investissement et les activités de marchés, notamment l’obligataire, ont bénéficié d’un rebond après la tempête financière du début de l’année, la tendance dans la banque de détail continue de se détériorer alors que l’environnement de taux bas s’installe dans la durée.

En France, ce pôle a vu son produit net bancaire baisser de 3,6% et son résultat avant impôt de 10%, alors que la banque y visait une stabilité de ses revenus en 2016.

La baisse des taux d’intérêt a néanmoins contribué à faire baisser le coût du risque, c’est-à-dire les provisions pour des crédits risquant de ne pas être remboursés.

Cet indicateur est en baisse de 12,4% à 791 millions d’euros alors que le consensus des analystes interrogés pour Reuters s’établissait à 868 millions d’euros.

BNP Paribas dit avoir réussi, en se repositionnant sur des clientèles d’entreprises moins risquées, à faire fortement baisser le coût du risque en Italie, un pays dont le secteur bancaire est affaibli par le volume des créances douteuses.

A lire également