Résultats 2023 Crédit Mutuel Arkéa

© stock.adobe.com


Publié le

Forte baisse des résultats en 2023

Crédit Mutuel Arkéa voit son résultat 2023 chuter de 32.52 % à 417 millions d’euros, contre un montant de 618 millions d’euros publié en 2023 pour l’exercice 2022.

Le saviez vous ? Le Crédit mutuel Arkéa est un groupe de bancassurance coopératif et mutualiste en France. Il est composé des fédérations du Crédit mutuel de Bretagne, du Sud-Ouest et du Massif Central ainsi que d’une trentaine de filiales spécialisées (Fortuneo, Monext, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, Arkéa Investment Services, Suravenir…). Son siège social est implanté au Relecq-Kerhuon dans le Finistère.

Nouvelles normes comptables

Des résultats financiers affectés par des éléments exogènes défavorables et par la comparaison avec un exercice 2022 atypique. Les normes comptables IFRS17 et IFRS9 sont appliquées aux activités d’assurance depuis le 1er janvier 2023. L’application de ces normes, bénéfique pour Crédit Mutuel Arkéa, s’est traduite en 2022 par un résultat net de 663 M€ (vs 551 M€ anciennes normes). Cet impact positif de première application n’étant par définition pas récurrent, il rehausse la base de comparaison 2022.

Données chiffrées

Si l’activité commerciale est de très bonne facture, les résultats financiers ont été impactés par divers facteurs liés au contexte économique et financier particulièrement adverse de l’année 2023 :

  • Un impact négatif extraordinaire de -119 M€ sur les revenus lié aux évolutions des conditions appliquées au TLTRO décidées fin 2022 par la Banque Centrale Européenne.
  • Une baisse significative de la contribution des activités de capital investissement (-154 M€) - restant néanmoins à un bon niveau -, relativement à un plus haut historique enregistré en 2022. D’ailleurs, le groupe a investi 209 M€ au capital d’entreprises partout en France en 2023.
  • Des événements climatiques exceptionnels sur nos territoires.
  • Affecté par ces effets, le compte de résultat annuel ressort mécaniquement en repli :
  • Les revenus du groupe : le bon niveau d’activité de l’ensemble des métiers du groupe permet de générer 2,1 Md€ de revenus en 2023, en baisse de 11% par rapport à 2022.
  • Hors l’impact TLTRO, la marge nette d’intérêt clientèle et de gestion de trésorerie (coût de refinancement, replacements des excédents trésorerie, gestion du taux…) progresse de 32 M€.
  • En 2023, 26% des revenus du Crédit Mutuel Arkéa proviennent du pôle Assurances et gestion d’actifs (soit 547 M€). Le pôle B2B & Services Spécialisés contribue quant à lui à 18% des revenus du Crédit Mutuel Arkéa (soit 388 M€).
  • Les commissions (+32 M€) augmentent, notamment sur les cartes et moyens de paiement.
  • Les revenus d’assurance sont en baisse (-19 M€), en lien avec la hausse de la sinistralité. L’impact des tempêtes est de 23 M€ en 2023.
  • Les autres revenus sont en baisse (-191 M€), impactés par une forte baisse de la contribution des activités de capital investissement par rapport à l’année 2022, année record.
  • Les frais de gestion, à 1,5 Md€, sont stables (+1,8%) par rapport à 2022 malgré le contexte inflationniste et les dépenses de développement du groupe. Le coefficient d’exploitation subit les effets de la baisse des revenus (-11%) par rapport au niveau 2022 (71,8%). Le résultat brut d’exploitation s’inscrit en repli de 32,9% par rapport à 2022. Les impacts liés à la modification des conditions sur le TLTRO pèsent pour 2,3 pts sur le COEX 2023.
  • Le coût du risque baisse à 94 M€ (-31% par rapport à 2022), soit un niveau annualisé de 11 bp par rapport à l’encours des engagements clientèle au bilan, ce qui témoigne d’un portefeuille de crédit très sain et d’une bonne gestion du risque de crédit. Il n’y a pas d’impact de la crise immobilière sur le risque de crédit.
  • Le résultat net part du groupe à 417 M€ est en baisse de 37,2% par rapport à 2022.

Coût du risque en baisse

Le groupe, dont les frais de gestion ont par ailleurs légèrement augmenté, paye aussi son exposition au capital investissement, dont la contribution aux résultats baisse de 154 millions d’une année sur l’autre. Parmi les points forts, le coût du risque s’affiche en nette baisse d’une année sur l’autre, à rebours du marché.

200.000 nouveaux clients en 2023

Le groupe a par ailleurs accueilli ? 200.000 clients l’an dernier (en net), une hausse portée par sa banque en ligne Fortuneo.

La succession de Nicolas Théry

Alors que CMAF vient d’adopter son nouveau plan stratégique , Arkéa va se livrer d’ici la fin de l’année à cet exercice. D’ici-là, une autre échéance se précise : les 4 et 5 avril prochains, les instances du Crédit Mutuel doivent entériner la succession de Nicolas Théry, qui a annoncé cette semaine, à la surprise générale, qu’il passait la main à la présidence de CMAF, et de la Confédération nationale du Crédit Mutuel (CNCM), l’organe central du Crédit Mutuel.

C’est Daniel Baal, le directeur général de CMAF, qui sera proposé pour lui succéder à ses différents mandats. Concernant la présidence de la CNCM, cela implique l’ensemble des fédérations de Crédit Mutuel. « La question de la gouvernance sera discutée dans les instances confédérales qui n’ont pas encore été réunies », commente sobrement ? Julien Carmona, vice-président de la Confédération ?.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Résultats 2023 Crédit Mutuel Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

DEBLOCK, néobanque lilloise, propose un compte bancaire euros et cryptos

Innovation dans le petit monde des néobanques, Deblock propose une nouvelle offre permettant de détenir à la fois des euros et des cryptos.

La néobanque bunq est rentable en 2023 : 53,2 millions d’euros de bénéfices nets

C’est un cap majeur passé pour la néobanque bunq, le seuil de la rentabilité.

Taux des prêts immobiliers : rien ne bouge vraiment en avril

Rien de neuf pour les crédits immobiliers au mois d’avril, les banques baissent très légèrement leur taux, de quelques points de base seulement, (...)

Monabanq : jusqu’à 240 euros offerts

Une offre de bienvenue exceptionnelle chez Monabanq permet aux nouveaux clients d’empocher jusqu’à 240 euros, sous conditions.

Crédit immobilier sur 20 ans : le taux ne doit désormais pas excéder 6,39 %, jusqu’à fin juin 2024

Au 1er avril et jusqu’au 30 juin 2024, le seuil de l’usure pour les crédits immobiliers de 20 ans et plus est de 6,39 %.

Fortuneo : jusqu’à 160 euros offerts

Cette offre de Fortuneo propose une prime de bienvenue de 160 euros pour l’ouverture d’un compte courant Fortuneo.