Paiement avec smartphone, les Français y adhèrent peu !

© stock.adobe.com


Publié le

**Paiement avec smartphone, une technologie peu connue

La dernière étude Ipsos réalisée pour Elia Consulting indique que les Français restent très attachés à leur carte bancaire et adhèrent modérément au paiement avec smartphone.

La France est en effet le pays européen dans lequel le paiement par carte bancaire est le plus répandu.

Ainsi, seul 13% des personnes sondées seraient prêtes à renoncer totalement à leur carte bancaire pour ne payer que grâce à leur téléphone. A contrario, 87% des Français ne le seraient pas, et 48% d’entre eux sont même encore plus catégoriques et ne s’estiment pas prêts.

L’acceptation de la technologie est légèrement meilleure chez les publics connaisseurs : 37% de ceux qui possèdent un smartphone, et même 48% de ceux qui se sont équipés le plus tôt, seraient prêts à adopter la technologie. Les hommes (38%) ainsi que les CSP+ (37%) seraient plus disposés à adopter le portefeuille numérique mobile.

Le manque de connaissance sur le sujet est fortement prononcé chez les Français. Seuls 35% d’entre-eux savent précisément qu’il est possible de régler des achats sur internet ou en boutique directement grâce à son smartphone, sans passer par sa carte bancaire.


Le saviez-vous ? : En octobre 2013, le nombre de smartphones utilisés par les particuliers français atteint les 25 millions.

**Paiement avec smartphone : le problème de sécurité

La notoriété finalement assez faible de cette technologie amène les Français à se questionner sur son utilisation future. D’autant plus qu’ils évoquent différentes craintes vis à vis de la technologie.

Ces derniers citent principalement les problématiques de sécurité :

- 43% estiment que cela encourage le vol de téléphone mobile,
- 41% jugent qu’en cas de perte ou de vol, on se retrouve vite en difficulté,
- 49% doutent de la bonne protection de leurs données bancaires.

Dans une moindre proportion, 27% déclarent que cette technologie rend encore plus dépendant du téléphone mobile.

Enfin, c’est le fait que ce système favorise l’achat compulsif (10%) et qu’il faille donner trop d’informations personnelles avant de pouvoir s’en servir (10%) qui est mis en avant.

Banque en ligne

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

Ă€ lire Ă©galement

Paypal gĂ©nĂ©ralise la facturation de frais d’inactivité

Ă€ compter du 30 juillet 2021, les professionnels auront donc, tout comme les particuliers, des pĂ©nalitĂ©s en cas de compte inactif. Si les (...)

Hello Business, la nouvelle offre bancaire dédiée aux indépendants proposée par Hello Bank !

AnnoncĂ©e depuis quelques mois, l’offre Hello Business proposĂ©e par la banque en ligne de BNP Paribas, Hello Bank !, est dĂ©sormais accessible, aux (...)

Épargne retraite : les Ă©pargnants confirment leur prĂ©fĂ©rence pour le PER assurance

Depuis son lancement, le PER assurance n’en finit plus de sĂ©duire. La FFA publie dĂ©sormais l’évolution mensuelle de la collecte sur les PER, c’est (...)

Société Générale : résultats T1 2021

La SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale alterne le pire comme le meilleur. En 2021, ses gains sur les marchĂ©s financiers lui permettent d’afficher des bĂ©nĂ©fices bien (...)

FinTechs : Qonto et October facilitent le crĂ©dit pour les entreprises

Qonto, le service qui a sĂ©duit plus de 150 000 entreprises en Europe pour amĂ©liorer leur quotidien bancaire, et October, la plateforme de prĂŞt aux (...)

Résultats BPCE T1 2021 (Banque Populaire/Caisse d’Épargne)

La crise est terminĂ©e pour les banques. Les bonnes nouvelles s’accumulent et la remontĂ©e des taux d’intĂ©rĂŞts devrait conforter leurs marges. Le groupe (...)