Memo Bank (banque dédiée aux PME) facilite la collecte des paiements avec sa solution de prélèvement SEPA

© stock.adobe.com


Publié le

Memo Bank simplifie la collecte des paiements avec sa solution de prélèvement SEPA

Memo Bank, première banque indépendante créée en France depuis cinquante ans, annonce l’ajout d’un nouveau service à son offre : les encaissements par prélèvement SEPA. Avec ce nouveau service, les clients Memo Bank peuvent désormais prélever leurs propres clients directement depuis leur interface bancaire en toute simplicité et avec une tarification avantageuse.

Le meilleur de la banque et de la fintech

Le prélèvement SEPA permet à un créancier d’être à l’initiative de la collecte de ses créances auprès d’un débiteur. Le prélèvement évite aussi au créancier d’envoyer une facture à son client avant chaque règlement. Un mode d’encaissement avantageux pour mieux maîtriser ses encaissements et faciliter sa réconciliation comptable. Auparavant, les entreprises n’avaient accès qu’à deux types de services pour gérer leurs encaissements par prélèvement : les outils complexes et chronophages des banques traditionnelles, ou les solutions onéreuses développées par des fintech spécialisées sur le sujet. Memo Bank offre aujourd’hui un service qui allie simplicité d’utilisation avec une tarification fixe, une première sur le marché.

Une solution d’encaissement simple et intégrée au compte bancaire

La solution d’encaissement par prélèvement peut être configurée rapidement par les clients et ne nécessite aucune procédure de mise en route fastidieuse. Autre avantage, la solution est intégrée au compte bancaire de l’entreprise, ce qui permet d’éviter les virements de trésorerie entre les services d’encaissement et la banque. En effet, les fonds sont collectés directement sur le compte bancaire de l’entreprise et non sur un compte tiers. Grâce à une interface bancaire moderne, l’ajout des mandats et la préparation de prélèvements groupés par fichier se font en quelques clics.

Une tarification claire et avantageuse

Alors que la majorité des fintech spécialisées dans le prélèvement proposent des tarifs élevés sur les volumes importants avec un pourcentage prélevé par transaction (généralement 1 %), Memo Bank a fait le choix d’une tarification fixe et transparente. Cette fonctionnalité est facturée entre 50 € et 100 € HT par mois selon l’abonnement choisi par le client. Et pour les clients gérant de gros volumes de prélèvements, ils peuvent en réaliser autant qu’ils le souhaitent grâce à la formule illimitée.

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

Vacances à l’étranger, frais bancaires : les retraits par CB peuvent vous coûter jusqu’à 7,7% !

Certaines banques se frottent les mains, cet été, les Français seront plus nombreux à partir à l’étranger, les frais bancaires vont exploser, car la (...)

Néobanque : bunq devient la première néobanque à être bénéficiaire

bunq est la première banque à avoir adopté un modèle d’abonnement transparent et est désormais la première néobanque à déclarer un bénéfice (...)

Assurance-vie Bourse Direct Vie : jusqu’à 170 euros offerts à saisir avant le 31 juillet 2022

Bourse Direct Vie, le contrat d’assurance-vie distribué par le courtier en ligne Bourse Direct, propose une offre de bienvenue jusqu’au 31 juillet (...)

Assurance-vie AFER : l’AFER étend sa garantie plancher de 75 à 80 ans et change son mode de prélèvements des frais de gestion

L’Assemblée générale de l’Association Française d’Epargne et de Retraite (Afer) tenait son assemblée générale. Pas moins de 760.000 adhérents étaient (...)

Le chiffre du jour : 30.440.000.000.000 euros (30.440 milliards), total des actifs des banques en zone euro à fin 2021

30.440.000.000.000 euros (30.440 milliards) = total des actifs dans les banque de la zone euro à fin 2021.

La SCPI Remake Live, sans frais d’entrée, labelisée ISR, désormais éligible sur le contrat d’assurance vie Évolution Épargne 2, assuré par Spirica

Bonne nouvelle pour les épargnants souhaitant investir en parts de SCPI via l’assurance-vie. Le contrat Epargne Evolution 2, assuré par Spirica et (...)