Le taux d’épargne des Français continue de baisser, chute de 7.36% au deuxième trimestre 2022

© stock.adobe.com


Publié le

Taux d’épargne en baisse

Le taux d’épargne brute des ménages (calculé à partir des sommes sur quatre trimestres) s’est établi à 15,1 % au deuxième trimestre 2022, contre 16,3 % au trimestre précédent. Ce taux d’épargne est bien plus faible que pendant la crise COVID, mais reste néanmoins bien plus élevé que dans les pays voisins. Cette baisse semble donc logique après le pic formé durant la crise sanitaire.

Evolution du taux d’épargne brute des Français (c) ECB
Le saviez-vous ? Qu’est-ce que le taux d’épargne exactement ? Le taux d’épargne des ménages d’un pays représente la propension moyenne à épargner. Algébriquement, c’est le rapport entre leur épargne et leur revenu disponible (revenus après paiement des impôts et cotisations sociales). Pour les ménages français, il était à son plus haut de 20.88% au 1er trimestre 2021.

Patrimoine net encore en hausse de 2.7% au deuxième trimestre 2022...

La croissance annuelle du patrimoine net des ménages a affiché un rythme plus modéré au deuxième trimestre 2022 (2,7 % après 5,6 % au trimestre précédent). La croissance du patrimoine net résulte principalement des plus-values sur actifs non financiers, suivies des plus-values au titre des placements financiers et non financiers, tandis que le ralentissement a principalement résulté des moins-values plus importantes sur actifs financiers. Le patrimoine immobilier, principale composante des actifs non financiers, a augmenté à un rythme plus modéré de 8,1 % (après 8,3 %). Le ratio d’endettement rapporté au revenu des ménages a diminué pour s’inscrire à 95,0 % au deuxième trimestre 2022, contre 95,8 % au deuxième trimestre 2021.

Un revenu disponible en hausse : +6.3%

Le rythme annuel de croissance du revenu disponible brut des ménages s’est accéléré, à 6,3 % au deuxième trimestre 2022 (après 5,3 % au trimestre précédent). Le taux de croissance de la rémunération des salariés est resté globalement inchangé à 7,7 %, alors que la croissance de l’excédent brut d’exploitation et du revenu mixte des travailleurs indépendants a été plus faible (5,7 % contre 6,0 %).

Des dépenses toujours en forte augmentation : +13%

Les dépenses de consommation des ménages ont augmenté à un rythme plus faible de 13,0 % (après 14,0 %).

Croissance des investissements : +14.9%

La croissance annuelle des investissements non financiers bruts des ménages (qui correspondent essentiellement au logement) s’est établie à 14,9 % au deuxième trimestre 2022, contre 15,6 % au trimestre précédent. Les prêts aux ménages, principale composante de leur financement, ont augmenté à un rythme globalement inchangé de 4,3 %, tandis que la croissance des autres engagements s’est accélérée à 16,2 % (après 12,8 %).

Croissance des placements financiers : +2.7%

La croissance annuelle des placements financiers des ménages s’est établie à 2,7 % au deuxième trimestre 2022, contre 3,0 % au trimestre précédent. S’agissant des composantes, les avoirs en numéraire et dépôts ont augmenté à un rythme plus modéré de 3,7 % (après 4,2 %). La croissance des placements au titre de l’Assurance Vie et de l’épargne retraite est demeurée globalement stable (1,9 %) et celle des placements en actions et autres participations s’est ralentie (2,1 % après 2,6 %). Les désinvestissements en titres de créance se sont poursuivis, mais à un rythme bien plus modéré (– 0,9 %).

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

Shine rachète La Boite Numérique afin de compléter ses outils proposés aux indépendants

Shine, le compte pro des indépendants et des entreprises annonce le rachat de La Boîte Numérique.

Crédit immobilier : la crise arrive, chute des volumes octroyés sur fond de hausse continue des taux d’intérêts

Comme attendue, la crise sur le marché de l’immobilier résidentiel se confirme. Le volume des crédits octroyés est en forte baisse. D’un autre côté, (...)

BPCE : l’ex patron de la filiale Natixis, Nicolas Namias, a pris officiellement la tête du groupe BPCE

Changement de patrons chez BPCE et Natixis : suite au départ annoncé en septembre de Laurent Mignon, comme annoncé en octobre, Nicolas Namias prend (...)

Bunq relève le taux de ses comptes bancaires rémunérés avec son offre MassInterest de 0.27% à 1.05% brut

La néobanque hollandaise revoit ses propositions de rendement des comptes à la hausse. Le taux de rémunération de l’offre MassInterest passe de 0.27% (...)

Fortuneo : offre exclusive, 150 euros offerts pour l’ouverture de votre compte courant (au lieu de 80 euros), à saisir avant le mardi 13 décembre 2022 minuit !

Offre de bienvenue pour l’ouverture d’un compte bancaire : bénéficiez d’une prime en euros allant jusqu’à 150 euros pour l’ouverture de votre compte (...)

Cagnottes LYDIA : un bilan à son 7ième anniversaire, des chiffres surprenant !

À l’occasion du 7ième anniversaire des cagnottes LYDIA, la fintech publie des statistiques pour le moins étonnantes sur l’utilisation de cette (...)