L’épargne bancaire proposée plus souvent que l’assurance-vie !

© stock.adobe.com
ï»ż

Publié le

Comme en 2010, l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) a réalisé des visites mystères auprès des établissements bancaires afin de dresser le bilan de compétence des conseillers bancaires. L’établissement s’est présenté en agence sous deux types de profil : Le "risquophobe" et le "risquophile", détails...

**Constat global : en 2012, le conseiller bancaire est plus vendeur

Alors que la campagne 2010 présentait des chargés de clientèle disposant d’un véritable savoir-faire commercial, la campagne 2012 constate que les chargés de clientèle ont un désir de vendre plus affirmé. Une logique marchande qui se fait parfois au détriment d’une vraie phase de découverte du client et de ses besoins.

**Conseil bancaire : les frais sont généralement peu abordés

L’AMF évoque une présentation orale des produits trop déséquilibrée et peu axée sur les frais. Au cours des 110 rendez-vous, les frais concernant les titres ont ainsi été abordés dans 4 cas sur 10 en moyenne. Enfin, les frais d’entrée sont présentés plus aisémement que les frais récurrents.

**Le conseil bancaire sur les placements !

Alors que la proposition d’assurance-vie était incontournable en 2010, aujourd’hui la part "épargne bancaire et parts sociales" (livrets épargne, [a[comptes à terme]a], épargne logement ou encore parts sociales pour les établissements concernés) représente quasiment 2/3 des propositions pour le client type "risquophobe" et 1/3 pour le "risquophile".

Au cours des rendez-vous, l’assurance vie n’est désormais proposée que dans 29% des cas pour le "risquophobe" contre 37 % pour le "risquophile".

Cette baisse des propositions d’assurance-vie pour le "risquophile" profite aux instruments financiers. De plus, les propositions de [a[comptes à terme]a] et de produits mixtes sont en forte augmentation.

banquePELFrais bancairesAssurance vieCompte à terme

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire Ă©galement

Paypal gĂ©nĂ©ralise la facturation de frais d’inactivité

À compter du 30 juillet 2021, les professionnels auront donc, tout comme les particuliers, des pĂ©nalitĂ©s en cas de compte inactif. Si les (...)

Hello Business, la nouvelle offre bancaire dédiée aux indépendants proposée par Hello Bank !

AnnoncĂ©e depuis quelques mois, l’offre Hello Business proposĂ©e par la banque en ligne de BNP Paribas, Hello Bank !, est dĂ©sormais accessible, aux (...)

Épargne retraite : les Ă©pargnants confirment leur prĂ©fĂ©rence pour le PER assurance

Depuis son lancement, le PER assurance n’en finit plus de sĂ©duire. La FFA publie dĂ©sormais l’évolution mensuelle de la collecte sur les PER, c’est (...)

Société Générale : résultats T1 2021

La SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale alterne le pire comme le meilleur. En 2021, ses gains sur les marchĂ©s financiers lui permettent d’afficher des bĂ©nĂ©fices bien (...)

FinTechs : Qonto et October facilitent le crĂ©dit pour les entreprises

Qonto, le service qui a sĂ©duit plus de 150 000 entreprises en Europe pour amĂ©liorer leur quotidien bancaire, et October, la plateforme de prĂȘt aux (...)

Résultats BPCE T1 2021 (Banque Populaire/Caisse d’Épargne)

La crise est terminĂ©e pour les banques. Les bonnes nouvelles s’accumulent et la remontĂ©e des taux d’intĂ©rĂȘts devrait conforter leurs marges. Le groupe (...)