Immobilier : Plus d’APL en 2011, crise oblige

© stock.adobe.com


Publié le

Les aides au logement en hausse en 2011 :

Les dépenses d’aide au logement devraient progresser en 2011 de 2,6% par rapport à 2010, contre 1,7% l’an dernier.

Le total des aides au logement dépasseraient ainsi en 2011 16,4 milliards d’euros pour environ 6 millions de personnes (dont90% de locataires), selon le journal qui se base sur un rapport remis à la commission des comptes de la Sécurité sociale en juin.

"La prise en compte, pour le calcul des aides, des revenus de 2009, qui ont été fortement ralenti du fait de la crise économique, expliquerait une partiede cette accélération des dépenses en 2011", souligne ce rapport.

Les aides au logement comprennent l’APL (Aide personnalisée au logement), l’ALS (Allocation de logement social) et l’ALF (Allocation de logement à caractère familial).

immobilier

Logement Propriétaires

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Immobilier : Plus d'APL Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

CB Metal Boursobank : les offres de bienvenue, c’est terminé

BoursoBank a décidé de mettre un terme aux offres promotionnelles sur sa gamme METAL.

Jusqu’à 200 euros offerts chez BFORBANK

Nouvelles offres de bienvenue chez BFORBANK

Crédit immobilier : anticipation de la baisse des taux en juin 2024, combien allez-vous économiser ?

La BCE a confirmé ce jeudi 11 avril 2024 ne pas devoir attendre la FED afin de procéder à sa première baisse de taux directeur. Cette baisse est (...)

DEBLOCK, néobanque lilloise, propose un compte bancaire euros et cryptos

Innovation dans le petit monde des néobanques, Deblock propose une nouvelle offre permettant de détenir à la fois des euros et des cryptos.

La néobanque bunq est rentable en 2023 : 53,2 millions d’euros de bénéfices nets

C’est un cap majeur passé pour la néobanque bunq, le seuil de la rentabilité.

Taux des prêts immobiliers : rien ne bouge vraiment en avril

Rien de neuf pour les crédits immobiliers au mois d’avril, les banques baissent très légèrement leur taux, de quelques points de base seulement, (...)