Immobilier : la baisse des taux des crédits trop faible, mieux vaut attendre la baisse des prix des biens

© stock.adobe.com


Publié le

Des baisses de taux de prêts immobiliers ? Vraiment ?

Alors que les courtiers invitent les médias à relayer largement le sujet des baisses de taux de crédits immobiliers, les candidats emprunteurs ne sont pas dupes. Bien que les baisses de taux de crédits soient toujours bonnes à prendre, elles restent ridiculement faibles. Insuffisantes pour impulser une nouvelle dynamique sur ce marché immobilier morose. La baisse des prix des biens est en cours. Mieux vaut donc jouer la montre et patienter. Ainsi, pour le mois de mars 2024, la baisse moyenne ne serait que tout au plus de 10 points de base (0.1%) L’épaisseur d’une ristourne commerciale, mais en aucun cas un mouvement de fond.

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers (TAEG) - Données actualisées au 02/03/2024
Durées de crédit Taux élevés (15% apport) Taux moyens (30% apport) Taux faibles (50% apport)
7 ans 4,24 % 3,95 % 3,15 %
10 ans 4,43 % 4,05 % 3,45 %
15 ans 4,94 % 4,25 % 3,90 %
20 ans 5,24 % 4,40 % 4,10 %
25 ans 5,94 % 4,55 % 4,25 %
(*) Mise à jour effectuée le 02/03/2024 . Taux assurance incluse d’un taux moyen d’assurance emprunteur de 0.45%. Taux moyens de marché (avec 30% d’apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Impacts de la baisse des taux des crédits immobiliers

Une baisse de taux de 10 points de base n’est pas significative. Prenons un exemple concret.

À titre d’exemple, Pierre souhaite acheter un appartement à 325.000 €. Il possède 30% d’apport (il est un lecteur assidu du guide de l’épargne). Il pouvait emprunter 250.000 € sur 20 ans au TAEG de 4.55 % (assurance emprunteur incluse) en janvier dernier. Ce prêt lui aurait couté 131 210,92 € d’intérêts, soit 52,48 % de la somme empruntée. La mensualité aurait été alors de 1 588,38 € €.

En mars, Pierre décide malgré tout de retenter l’aventure auprès de sa banque et de son courtier préféré. Emprunter ces mêmes 250.000 euros en mars, au taux abaissé de 4.40 % (TAEG, assurance incluse), lui coûterait désormais 126 358,53 € d’intérêts, soit 50,54 % de la somme empruntée La mensualité sera de 1 568,16 € €.

Mieux vaut jouer la baisse des prix

En clair, Pierre aurait fait une économie 4852 € entre janvier et mars, soit 20 euros par mois. Pas de quoi changer la face du monde, mais tout de même cela représente une économie de près de 5.000 euros sur 20 ans. Mais Pierre est patient, et la patience paie. Ainsi, s’il patiente encore, et que les prix de l’immobilier continuent de baisser, de l’ordre de 0.5 % par mois... Avec un prix d’achat de 325.000 €, Pierre pourra escompter sur une baisse de prix d’achat de 13.000 € avant la fin d’année, soit bien davantage que le gain obtenu via ce taux moindre sur son crédit immobilier.

Immobilier : baisses des prix}

Anticipations des baisses de prix de l’immobilier en 2024

ProfessionnelsBaisses anticipées sur 2024Date publication
FNAIMde -6% à -8%15/02/2024
BPCEde -8 % à -9 %20/12/2023
Notairesde -3.5 % à - 6.8 % (Ile de France)05/02/2024

Par ailleurs, avec la baisse du prix d’achat de son bien, Pierre aura moins besoin de financement. Son taux d’apport sera donc, en pourcentage, plus élevé, et il pourra donc bénéficier d’un taux de prêt encore plus faible. Ce cercle vertueux que l’on aime bien s’est mis en place, il faut en profiter !

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Immobilier : la baisse des Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

DEBLOCK, néobanque lilloise, propose un compte bancaire euros et cryptos

Innovation dans le petit monde des néobanques, Deblock propose une nouvelle offre permettant de détenir à la fois des euros et des cryptos.

La néobanque bunq est rentable en 2023 : 53,2 millions d’euros de bénéfices nets

C’est un cap majeur passé pour la néobanque bunq, le seuil de la rentabilité.

Taux des prêts immobiliers : rien ne bouge vraiment en avril

Rien de neuf pour les crédits immobiliers au mois d’avril, les banques baissent très légèrement leur taux, de quelques points de base seulement, (...)

Monabanq : jusqu’à 240 euros offerts

Une offre de bienvenue exceptionnelle chez Monabanq permet aux nouveaux clients d’empocher jusqu’à 240 euros, sous conditions.

Crédit immobilier sur 20 ans : le taux ne doit désormais pas excéder 6,39 %, jusqu’à fin juin 2024

Au 1er avril et jusqu’au 30 juin 2024, le seuil de l’usure pour les crédits immobiliers de 20 ans et plus est de 6,39 %.

Fortuneo : jusqu’à 160 euros offerts

Cette offre de Fortuneo propose une prime de bienvenue de 160 euros pour l’ouverture d’un compte courant Fortuneo.