Groupe Crédit Agricole : dynamisme de lactivité et baisse du coût du risque

©stock.adobe.com

Au 1er trimestre 2011, le Groupe Crédit Agricole réalise un résultat net part du Groupe de 1,5 milliard d€ soit une progression de 60,9 % par rapport au premier trimestre 2010...

Publié le



Groupe Crédit Agricole, résultats 1er trimestre 2011

Au 1er trimestre 2011, le Groupe Crédit Agricole réalise un résultat net part du Groupe de 1,5 milliard d’€ soit une progression de 60,9 % par rapport au premier trimestre 2010. Selon l’établissement cette performance est portée par le dynamisme de l’activité dans tous les métiers et par un coût du risque en baisse significative.

Le produit net bancaire est en hausse de 7,7 %, celui-ci est alimenté notamment par une activité commerciale très soutenue dans la banque de proximité, qui représente 60% des revenus des métiers du Groupe.

Ainsi, les Caisses régionales continuent à enregistrer une excellente dynamique dans l’octroi des crédits à l’habitat dont les encours progressent de 6,5 % et réalisent de bonnes performances dans la collecte de ressources (dépôts à vue, livrets A, assurance-vie).

Groupe Crédit Agricole, les produits d’épargne

Sur le segment de l’épargne, le Groupe Crédit Agricole (caisses régionales et LCL) affiche une hausse de 459.000 livrets A au terme des 3 premiers mois de 2011. Le total des sommes déposées sur ces livrets atteignait 24,4 milliards d’€, soit environ 12% de l’encours du Livret A. La hausse de son [a[taux d’intérêt]a] de 1.75 à 2% en février, a propulsé les dépôts au-dessus de la barre des 200 milliards d’€ pour la première fois de son histoire.

En ce qui concerne l’assurance vie, le Groupe évoque un contexte de marché plus difficile, le chiffre d’affaires trimestriel du pôle assurances s’établit à 8,0 milliards d’€ en repli par rapport au premier trimestre 2010 particulièrement élevé.

L’assurance-vie en France est marquée par les craintes liées à la réforme de la fiscalité sur le patrimoine et la concurrence du livret A. Dans un marché français qui baisse en moyenne de 13 % entre le premier trimestre 2010 et le premier trimestre 2011, la baisse du chiffre d’affaires de l’assurance-vie en France se limite à 11 %. Les encours gérés continuent néanmoins de progresser par rapport à décembre 2010 soit +1%.

A lire également