à‰conomie : aucune vague de faillites d’entreprises en vue pour fin 2021, un nombre de défaillances toujours historiquement bas en France

© stock.adobe.com


Publié le

Pas de tsunami de faillites en vue... Pour le moment

L’on écrivait, début 2021, qu’un tsunami de faillites d’entreprises allait déferler en France. Force est de constater que nous étions dans l’erreur, pour le moment. Malgré l’abandon progressif des dispositifs de soutien, une partie des mesures (PGE notamment) étant reconduites dans le plan de sortie de crise, les chiffres de défaillances des derniers mois de 2021 restent inférieurs à ceux observés en 2019 et 2020. Il n’y a donc à ce stade aucun signe d’une reprise des défaillances ou d’une vague de faillites à venir, martèle ainsi la Banque de France dans sa publication.

Toujours aussi peu de défaillances d’entreprises

à€ fin octobre 2021, le nombre de défaillances cumulé sur un an (entre novembre 2020 et octobre 2021) s’élève à 26 907. Ce chiffre marque un recul du nombre de défaillances de 22,1 % par rapport au nombre cumulé de défaillances enregistré entre novembre 2019 et octobre 2020. Le recul du nombre de défaillances s’observe pour la plupart des catégories d’entreprises et des secteurs, y compris ceux les plus touchés par les mesures de restrictions liées à la situation sanitaire, dont l’hébergement restauration (- 44,1 % sur un an) et le commerce (- 23,9 % sur un an). Le nombre de défaillances se maintient ainsi à un niveau historiquement bas. Lorsque l’on compare le nombre de défaillances sur un an à fin octobre 2021 par rapport à fin octobre 2020, la période de référence inclut les premiers mois de la crise de la Covid-19 o๠le nombre de défaillances a été particulièrement faible du fait de la fermeture temporaire des tribunaux de commerce et des mesures qui ont temporairement modifié les dates de caractérisation et de déclaration de l’état de cessation de paiements. Ainsi, si l’on rapporte cette fois-ci le chiffre à fin octobre 2021 au nombre de défaillances enregistré sur un an à fin octobre 2019, période entièrement antérieure à la Covid-19, le recul des défaillances est encore plus marqué, avec une baisse de 48,1 %.

Le PGE toutefois reporté jusqu’à fin juin 2022

Il faut toutefois remarquer que les remboursements du PGE ne sont pas encore arrivés à échéance pour la grande majorité des 690.000 entreprises ayant eu recours au dispositif. Par ailleurs, le gouvernement a souhaité maintenir ce dispositif d’octroi de PGE jusqu’en juin 2022, marquant sans doute une inquiétude naissante. Enfin, la CGPME a, de son côté, demandé que les remboursements du PGE soient reportées également dans le temps. Quelques 276.000 entreprises ont eu un recours nécessaire et utile au PGE (selon les estimations Rexecode), alors que le restant des entreprises a bénéficié de l’effet d’aubaine sans en avoir un réel besoin.

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

Société Générale : Frédéric Oudéa, dernier survivant de l’affaire Kerviel, quittera son poste en 2023

Sans réelle surprise, dernier dirigeant survivant de la crise financière et de l’affaire Kerviel, Frédéric Oudéa a annoncé à l’Assemblée Générale sa (...)

Monabanq Vie Premium : offre de bienvenue, jusqu’à 300€ offerts, à saisir avant le 5 juin 2022 !

Monabanq propose une nouvelle offre de bienvenue afin de faire découvrir son offre en assurance-vie.

BPCE : des résultats au premier trimestre 2022 en forte hausse, à 785 millions d’euros (+43,1% versus T1-21)

Excellent premier trimestre 2022 pour le groupe BPCE. Les bénéfices sont en hausse de 43.1% par rapport au même trimestre (...)

Assurance-vie Puissance Avenir : avalanche d’offres de bienvenue, tous les épargnants trouveront une opportunité attractive, jusqu’à 350€ offerts, à saisir avant le 6 juillet 2022

Depuis le 16 septembre 2020, de nouvelles offres de bienvenue sont proposées sur les contrats d’assurance-vie et de capitalisation Puissance Avenir (...)

Offre spéciale sur le contrat d’assurance-vie Placement-direct Vie : jusqu’à 400 euros offerts, à saisir avant le 30 juin 2022 !

Le contrat d’assurance-vie Placement-Direct Vie, assuré auprès de Swiss Life Assurance et Patrimoine, sans frais sur les versements, encore moins (...)

Parts sociales de banques : augmentation de capital de la BRED, souscription jusqu’au 30 juillet 2022

La BRED procède à une augmentation de capital en numéraire de près de 176 millions d’euros du 4 mai au 30 juillet 2022.