Crédit : La crise financière pousse les particuliers à se prêter entre eux !

© stock.adobe.com


Publié le , mis à jour le

Prêt d’Union : le prêt entre particuliers

La crise de la dette en Europe a poussé les banques à limiter leurs offres de crédit à la consommation qui présentaient déjà des taux très élevés.

Pour faire face à cette situation, de plus en plus de Français se tourne vers une nouvelle forme de crédit, le prêt entre particulier.

Si ce genre d’initiative existe depuis quelque temps aux Etats-Unis ( la société "Lending Club" a par exemple déjà fournie près de 429 millions de dollars entre janvier et novembre 2011), elle ne fait qu’émerger en France avec beaucoup de succès.

En effet, agrée par la Banque de France en septembre 2011, la société "Prêt d’Union" est un club regroupant des particuliers, comme le président de Saxo Banque Pierre-Antoine Dusoulier ou le cofondateur de Price Minister Olivier Mathiot.

Ces personnes, souvent spécialistes du monde de la finance, vont ainsi à titre personnel, se charger de lever des fonds auprès d’investisseurs particuliers qualifiés pour le réinvestir ensuite sous forme de prêt à la consommation.

Les prêts personnels à la consommation des ménages
Source : "Les Echos", Banque de France

Une initiative qui marche !

Avec des crédits compris entre 2 000 et 250 000 euros, Prêt d’Union a déjà prêté plus de 9 millions d’euros et ainsi répondu favorablement à quelque 600 dossiers parmi les 15 000 demandes.

"Parmi les demandeurs, une partie était fichée au fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers et cherchait une solution alternative pour se financer. Ceux-là sont refusés par Prêt d’Union", soulignent Charles Egly et Geoffroy Guigou, qui dirigent le "club".

Les deux hommes expliquent notamment que les critères d’acceptation sont plus stricts que ceux des prêteurs du marché car c’était un des éléments déterminant pour l’enregistrement auprès de la Banque de France.

Prêt d’union axe son "offre" sur le crédit personnel et propose des taux attractifs avec des prêts à 5,85 % sur 3 ans et 7,3 % sur 5 ans pour des sommes allant de 3 000 à 19 500 euros.

Si la société ne compte pas s’élargir aux crédits immobiliers, elle compte cependant étendre son offre à une clientèle plus jeune et avec des critères moins restrictifs d’ici 2 ans.

Crédit

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Crédit : La crise financi& Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

Les chiffres étonnant du succès de BoursoBank

Boursobank compte désormais pas moins de 6,3 millions de clients. La moitié des nouveaux clients a moins de 25 ans.

Carte bancaire à l’étranger : gare aux frais !

Mai sonne le début de l’été, les vacances à l’étranger. Le moment de faire le point sur sa carte bancaire.

Réforme 2024 du crédit immobilier annulée

La réforme des règles d’encadrement d’octroi des crédits immobiliers n’aura pas lieu en 2024. Encore beaucoup de bruits pour rien.

La dégradation de la note française, grave ou pas ?

Les agences Moody’s et Fitch devraient confirmer la dégradation des notes de la dette française. Rien de bien grave, pour le moment.

Hello bank ! passe un cap

Hello bank !, la banque en ligne de BNP Paribas passe le cap des 900.000 clients en France, avec l’intégration de clients Orange Bank.

BoursoBank 220€ offerts à saisir uniquement ce jour

Offre proposée par Boursobank : jusqu’à 220 euros offerts pour les nouveaux clients.