Crédit Agricole : 787 millions de dollars d’amende

© stock.adobe.com


Publié le

Après les 9 milliards versés par BNP Paribas en 2014, le Crédit agricole accepterait selon les informations diffusées par Bloomberg de payer 787 millions de dollars aux autorités américaines pour clore les enquêtes des régulateurs sur des violations d’embargos contre l’Iran et le Soudan entre 2003 et 2008.

En échange, la banque éviterait de plaider coupable de délit pénal. Ce dernier point est important, notamment pour l’image de la banque verte : lorsque BNP Paribas en 2014 a été contrainte de verser la somme colossale de 9 milliards de dollars pour des violations plus systématiques des lois américaines interdisant le commerce avec l’Iran et le Soudan, le géant européen avait en outre dà » plaider coupable de délits passibles de sanctions pénales.

La somme de 787 millions de dollars est légèrement inférieure aux estimations initiales qui évoquaient plutôt 900 millions de dollars. La banque a déjà provisionné au delà de ce montant (1,6 milliard), ce qui devrait minimiser l’impact de l’amende sur ses résultats.

Deutsche Bank, la Société générale et UniCredit sont par ailleurs engagées dans des discussions avec le Département de la justice pour résoudre à leur tour des accusations de même ordre. Elles devraient faire l’objet de règlements dans les prochaines semaines.

Crédit Agricole

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Crédit Agricole : 787 millions Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

Fortuneo : encore jusqu’à 160 euros offerts

Cette offre de Fortuneo propose une prime de bienvenue de 160 euros pour l’ouverture d’un compte courant Fortuneo.

Les chiffres étonnant du succès de BoursoBank

Boursobank compte désormais pas moins de 6,3 millions de clients. La moitié des nouveaux clients a moins de 25 ans.

Carte bancaire à l’étranger : gare aux frais !

Mai sonne le début de l’été, les vacances à l’étranger. Le moment de faire le point sur sa carte bancaire.

Réforme 2024 du crédit immobilier annulée

La réforme des règles d’encadrement d’octroi des crédits immobiliers n’aura pas lieu en 2024. Encore beaucoup de bruits pour rien.

La dégradation de la note française, grave ou pas ?

Les agences Moody’s et Fitch devraient confirmer la dégradation des notes de la dette française. Rien de bien grave, pour le moment.

Hello bank ! passe un cap

Hello bank !, la banque en ligne de BNP Paribas passe le cap des 900.000 clients en France, avec l’intégration de clients Orange Bank.