Changer de banque comme de chemise, intox ou réalité ?

© stock.adobe.com


Publié le

changer de banqueChanger de banque, l’idée séduit une grande partie des particuliers}}}

Le début d’année 2009 aura été mouvementé pour le marché bancaire. La libéralisation du Livret A, l’envoi du récapitulatif des frais bancaires annuels, pas mal de changements qui poussent à faire réfléchir le particulier.

Selon l’étude de Cegma Topo de février 2009, la banalisation du livret A a sensibilisé 89,7% des détenteurs, d’ailleurs 17,1% ont des envies de changement suite à cette annonce.

En ce qui concerne le relevé annuel des frais bancaires, 46,8% considère ce récapitulatif comme une mauvaise surprise ! Connaître ce montant pourrait inciter 38,4% des clients à comparer les tarifs des concurrents. Logiquement, 42,8% envisage de changer d’établissement.

changer de banqueChanger de banque, les particuliers ne passent pas l’acte !}}}

Les clients sont-ils toujours à ce point satisfaits de leur enseigne ? Où est donc passé la fidélité du particulier ?

La méfiance envers les banques ne cesse de croître : avec les mauvaises nouvelles liées à la crise financière, le doute grandit sur la capacité des banques a effectué leur métier premier. De plus, les affaires des traders, vulgaires joueurs de casino n’inspirent pas vraiment confiance non plus.

A première vue, tout pousserait les clients des banques a claquer la porte rapidemment pour aller à la concurrence... Mais la réalité est différente... Partir, mais pour aller où ?

Dans les faits, seulement 4 % des Français changent de banque chaque année. Le gouvernement vote des lois pour faciliter la mobilité bancaire mais la divergence d’information, l’opacité des prix, les contraintes administratives, les packs de services calment les ardeurs des clients.

Les Français restent encore pour l’instant bien cloués à leur banque... Espérons que tout cela change réellement dans les faits.

banqueFrais bancaires

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Changer de banque comme (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

DEBLOCK, néobanque lilloise, propose un compte bancaire euros et cryptos

Innovation dans le petit monde des néobanques, Deblock propose une nouvelle offre permettant de détenir à la fois des euros et des cryptos.

La néobanque bunq est rentable en 2023 : 53,2 millions d’euros de bénéfices nets

C’est un cap majeur passé pour la néobanque bunq, le seuil de la rentabilité.

Taux des prêts immobiliers : rien ne bouge vraiment en avril

Rien de neuf pour les crédits immobiliers au mois d’avril, les banques baissent très légèrement leur taux, de quelques points de base seulement, (...)

Monabanq : jusqu’à 240 euros offerts

Une offre de bienvenue exceptionnelle chez Monabanq permet aux nouveaux clients d’empocher jusqu’à 240 euros, sous conditions.

Crédit immobilier sur 20 ans : le taux ne doit désormais pas excéder 6,39 %, jusqu’à fin juin 2024

Au 1er avril et jusqu’au 30 juin 2024, le seuil de l’usure pour les crédits immobiliers de 20 ans et plus est de 6,39 %.

Fortuneo : jusqu’à 160 euros offerts

Cette offre de Fortuneo propose une prime de bienvenue de 160 euros pour l’ouverture d’un compte courant Fortuneo.