Carte bancaire : Alerte aux fraudes sur Internet !

© stock.adobe.com


Publié le

**Carte bancaire : la fraude en pleine forme

Ces 10 dernières années, la fraude dans le commerce en ligne a augmenté de 50% ! Selon l’association de consommateur UFC que choisir, si on recoupe "le montant total de la fraude Internet en 2010 et le montant moyen d’une fraude cette année-là (119 euros pour une carte interbancaire), on se rend compte qu’au total il y a eu plus de 1 million de fraudes sur Internet en 2010, soit deux fraudes par minute en France !"

Lorsque l’on achète sur internet, on arrive sur un espace certifié sécurisé au moment de renseigner les données confidentielles de sa carte bancaire, pas de quoi paniquer. Mais n’importe quelle personne ayant été en possession de votre carte à un moment donné, peut tout à fait copier les données confidentielles écrites sur celle ci et effectuer par la suite des achats en ligne.

C’est d’ailleurs la fraude la plus répandue. Attention donc, ne laisser jamais quiconque seul avec votre carte, par exemple, un commerçant le temps qu’il aille chercher le terminal de paiement !

**Carte bancaire : une contre-attaque un peu lente

Les fraudeurs ne connaissent pas la crise et profitent d’une certaine lenteur dans la mise en place des systèmes de sécurisation.

Depuis quelque temps déjà le numéro de carte bancaire ne suffit plus, le cryptogramme visuel (les trois derniers chiffres au dos) vous sont également demandés. Et bien ces données confidentielles deviennent également insuffisantes.

Désormais, certains sites redirigent leur clientèle vers le site de leur banque afin de renseigner des informations personnelles que seul le détenteur de la carte connait.

Une fois ces données renseignées, la banque prend la décision ou non de valider la transaction. ce système d’authentification personnel renforcé s’appelle le "3D Secure". Il vient d’entrer en application sur certains sites de e-commerces comme VoyagesSNCF.com par exemple.

Afin de contrer la hausse grandissante des fraudes, de nombreux sites devraient mettre en place ce processus de vérification très prochainement.

Sachez qu’en cas de fraude en ligne votre banque est tenue de vous rembourser, puisque le code secret n’a pas été utilisé. Il faudra pour cela déposer plainte auprès du commissariat dont vous dépendez et attendre l’acceptation de votre dossier par la caisse d’assurance. Si tout ce passe bien, l’ensemble des sommes illégalement ponctionnées sur votre compte bancaire seront remboursées.

Mais il faudra éditer une nouvelle carte bancaire, ce qui à un coût qui n’est pas pris en charge par l’assureur. le mieux est donc d’être toujours sur ses gardes !

Carte bancaireCarte bleueE-commerce

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

Ă€ lire Ă©galement

Paypal gĂ©nĂ©ralise la facturation de frais d’inactivité

Ă€ compter du 30 juillet 2021, les professionnels auront donc, tout comme les particuliers, des pĂ©nalitĂ©s en cas de compte inactif. Si les (...)

Hello Business, la nouvelle offre bancaire dédiée aux indépendants proposée par Hello Bank !

AnnoncĂ©e depuis quelques mois, l’offre Hello Business proposĂ©e par la banque en ligne de BNP Paribas, Hello Bank !, est dĂ©sormais accessible, aux (...)

Épargne retraite : les Ă©pargnants confirment leur prĂ©fĂ©rence pour le PER assurance

Depuis son lancement, le PER assurance n’en finit plus de sĂ©duire. La FFA publie dĂ©sormais l’évolution mensuelle de la collecte sur les PER, c’est (...)

Société Générale : résultats T1 2021

La SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale alterne le pire comme le meilleur. En 2021, ses gains sur les marchĂ©s financiers lui permettent d’afficher des bĂ©nĂ©fices bien (...)

FinTechs : Qonto et October facilitent le crĂ©dit pour les entreprises

Qonto, le service qui a sĂ©duit plus de 150 000 entreprises en Europe pour amĂ©liorer leur quotidien bancaire, et October, la plateforme de prĂŞt aux (...)

Résultats BPCE T1 2021 (Banque Populaire/Caisse d’Épargne)

La crise est terminĂ©e pour les banques. Les bonnes nouvelles s’accumulent et la remontĂ©e des taux d’intĂ©rĂŞts devrait conforter leurs marges. Le groupe (...)