Budget 2022 : baisse du déficit de 8.4% à 4.8%, dette publique en baisse de 116% à 144% du PIB, sur fond de polémiques

© stock.adobe.com


Publié le

Vers une normalisation des finances publiques en 2022

Si 2020 et 2021 ont été marquées par l’impact majeur des mesures d’urgence sur le solde public, (69,7 milliards d’euros en 2020 et 63,7 milliards en 2021 auxquels s’ajoute le plan de relance pour un impact de 21,7 milliards en 2021) le projet de loi de finances 2022 illustre une normalisation progressive des finances publiques, en dépenses et en recettes. Le déficit public devrait, en effet, diminuer de l’ordre de 3,5 points de PIB, passant de -8,4 % en 2021 à -4,8 % du PIB en 2022. Un déficit public qui serait donc presque divisé par deux par rapport à 2020.

Un projet de loi de finances 2022 sans mesure d’ampleur

Sans surprise, année de l’élection présidentielle oblige, le projet de loi de finances 2022, dont les principales mesures pour les particuliers sont détaillées, ne propose aucune mesure majeure. Plutôt évidemment favorable aux Français, ce projet de loi ne prévoir ni hausse de la fiscalité, ni revirement pour la suppression de la taxe d’habitation, ou encore de mesures sur l’assurance-vie, les placements ou autres détention de stocks d’or.

Des querelles de chiffres, comme toujours

En France, nous n’avons ni pétrole, ni gestion financière rigoureuse, mais une foultitude d’experts budgétaires. Nous ne relaierons pas les échos de ces polémiques budgétaires, car sans intérêt. Comme durant la crise sanitaire, si chaque membre d’un réseau social était un expert en virologie, et avait un avis très établi sur les procédures à mettre ou à ne pas mettre en place, pour le budget de l’Etat, il en va de même. Du plus pessimiste au plus optimiste, la richesse est bien dans la différence.

DOCUMENTATION

Projet de Loi de Finances pour 2022

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

Assurance-vie : besoin de conseils vos allocations d’actifs ? Epargnissimo vous propose désormais une gestion conseillée, gratuitement

Epargnissimo, courtier en assurance-vie et en PER, a lancé un nouveau service gratuit pour ses clients épargnants : la gestion conseillée. Une aide (...)

Assurance-vie : Goodvest propose le contrat GOODVIE, engagé envers la transition énergétique, résolument orienté ETF, épargne durable et solidaire

C’est une tendance forte en assurance-vie, soutenue par les épargnants, orienter son épargne vers des investissements responsables et socialement (...)

N26 valorisée à 9 milliards de dollars après une nouvelle levée de fonds record de plus de 900 millions

Nouvelle levée de fonds historique pour la néobanque N26 de plus de 900 millions de dollars, la valorisation de la banque en ligne N26 dépasse à (...)

Finance verte : La Banque Postale, première banque en Europe, à disposer d’une trajectoire de décarbonation validée par la Science Based Targets initiative

La Banque Postale, qui s’est engagée à devenir zéro émission nette à horizon 2040 sur ses activités bancaires, est la première banque européenne et (...)

Néobanque : clap de fin pour Yolt, recentrage sur le secteur des API en open banking

La néobanque Yolt n’aurait pas su séduire suffisamment en France, parmi la foison de concurrents. Yolt a annoncé l’arrêt de son application mobile (...)

UNEP EVOLUTION : le nouveau contrat d’assurance-vie assuré par PREPAR-VIE (BRED)

L’UNEP enrichit sa gamme avec la création de UNEP EVOLUTION, un nouveau contrat d’assurance-vie associatif en architecture ouverte, géré par Prépar (...)