Boursorama augmente son bénéfice de 2 % au 3e trimestre 2013

Boursorama augmente son bénéfice de 2 % au 3e trimestre 2013
©stock.adobe.com

Boursorama vient de publier des résultats en hausse pour son 3e trimestre d’activité en 2013.

Publié le



Boursorama : résultats trimestriels 2013

Les résultats sont marqués par les dépréciations exceptionnelles des écarts d’acquisition et autres actifs incorporels relatifs à Selftrade et OnVista pour un montant total de 63,4 millions d’euros et dont la survenance est liée à la conjonction de plusieurs facteurs :

  • Le renforcement des exigences de conformité impose des investissements complémentaires notamment dans les fonctions finance et risque. Par ailleurs, des évolutions réglementaires au Royaume-Uni modifient les modalités de gestion des dépôts clients avec des conséquences sur le niveau de marge d’intérêt.
  • Pour le cas particulier de Selftrade, le retard pris au troisième trimestre 2013 sur une migration informatique engendre des coûts supplémentaires.
  • Enfin, le marché du courtage actions pour les particuliers progresse moins vite qu’anticipé dans les pays concernés, alors même que Selftrade et OnVista tirent une partie importante de leur chiffre d’affaires de cette activité. Les hypothèses de croissance du plan d’affaires doivent être revues à la baisse.

© Fotolia.com/DR

Boursorama : PNB stable au 3e trimestre

Dans un contexte économique de faible croissance, avec des taux d’intérêt toujours bas, le Produit Net Bancaire groupe (PNB) du troisième trimestre 2013 est stable par rapport à l’an dernier (+1 %) à 49,6 millions d’euros. Le rebond des indices boursiers au cours de l’été a favorisé une meilleure performance de l’activité courtage : ainsi le nombre d’ordres traités augmente de +17 %.

Les charges d’exploitation sont en forte croissance à 43,5 millions d’euros (+32 %) sous l’effet conjugué des investissements de remise à niveau des processus et d’une dépréciation des actifs incorporels (6,4 millions d’euros) au Royaume-Uni d’une part, mais également des dépenses marketing et des investissements dans l’outil d’exploitation en France qui accompagnent la forte croissance du fonds de commerce.

En conséquence, le Résultat Brut d’Exploitation (RBE) publié s’élève à 6,1 millions d’euros, en recul de -62 %.

Le Résultat Net Part du Groupe (RNPG) s’établit à -57,4 millions d’euros. Il intègre, outre la dépréciation d’actif incorporel au Royaume-Uni (6,4 millions d’euros), 53,0 millions d’euros de dépréciation d’écarts d’acquisition (29,8 millions au titre de Selftrade et 23,2 millions au titre d’OnVista) et 4,0 millions d’euros de dépréciation de crédits d’impôts différés au titre de la filiale Selftrade. Hors ces éléments exceptionnels, le RNPG s’élève à 6,0 millions d’euros, en repli de -40 %.

Sur les neuf premiers mois de l’année 2013, le PNB Groupe croît de +2 % à 153,9 millions d’euros. Le RBE publié est en retrait de -22 % à 36,5 millions d’euros, conformément à la guidance annoncée en début d’année. Le RNPG publié est en perte à -39,8 millions d’euros. Hors éléments exceptionnels, le RNPG s’élève à 23,6 millions d’euros, en recul de -18 %.

Les actifs sous administration progressent de +10 % pour atteindre 18,0 milliards d’euros, dont 4,9 milliards d’euros au titre de l’épargne bilancielle.

Le PNB France du troisième trimestre 2013 s’établit à 39,3 millions d’euros enregistrant une progression de +2 %, la marge d’intérêt est pénalisée par des taux bas. Le PNB de l’activité courtage croît de +21 %, bénéficiant d’une augmentation du nombre d’ordres traités à 728 380.

  • PNB banque : 24,1 millions d’euros (-6 %), soit 61 % du PNB France
  • PNB courtage : 13,1 millions d’euros (+21 %), soit 33 % du PNB France
  • Revenus de l’activité portail Internet : 2,1 millions d’euros (+13 %), soit 6 % du PNB France

L’augmentation des charges d’exploitation à 25,4 millions d’euros (+14 %) s’explique notamment par le niveau des dépenses marketing, sur le troisième trimestre 2013, pour soutenir la conquête.

En conséquence, le RBE est en recul de -13 % à 13,9 millions d’euros et le RNPG est en baisse de -22 % (effet de la surtaxe de l’impôt sur les sociétés) à 8,2 millions d’euros.

A lire également