BNP Paribas : les soucripteurs de Garantie Star 8 demandent un dédommagement

© stock.adobe.com


Publié le

BNP Paribas : des épargnants se jugent lésés

La placement Garantie Star 8 n’a pas été bénéfique aux clients BNP qui y ont souscrit , nombreux sont ceux qui y ont perdu de l’argent.

Les épargnants mécontents réclament un remboursement des frais de gestion versés au cours du contrat, selon le Parisien.

L’avocat, des plaignants, Daniel Richard, demande à la BNP un dédommagement au moins égal à celui perçu par les épargnants d’un précédent placement litigieux (Garantie Jet 3), soit le remboursement des frais de gestion.

Garantie Star 8 : une affaire qui en rappelle une autre

Que s’était-il passé avec Garantie Jet 3 ? En 2001, BNP Paribas lance la commercialisation d’un fonds, Garantie Jet 3.

La banque garantie aux souscripteurs de retrouver à l’issue du placement (10 ans) au moins leur capital de départ.

En juillet 2011, des milliers d’investisseurs pensant avoir un garantie de capital ont finalement perdu environ 10% de leur placement initial. En effet, celui-ci a été amputé de lourds frais d’entrée et de gestion.

Les particuliers se sentant lésés ont décidé de poursuivre la banque devant la justice pour publicité trompeuse.

La BNP avaient alors réalisé un geste commercial en remboursant les frais de gestion des clients ayant conserver leur contrat jusqu’à l’échéance. Environ 5 700 personnes, sur les 11 000 souscripteurs d’origine avait alors été dédommagé pour un total de 10 millions d’euros.

Les plaignant réclament donc un geste identique sur le fonds commun de placement Garantie Star 8.

La banque réfute tout manque d’information sur les risques du placement et sur la déduction des frais de gestion du capital. Pour la BNP, " le dossier est aujourd’hui clos".

Banquebnp paribas

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article BNP Paribas : les soucripteurs Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

Crédit immobilier : anticipation de la baisse des taux en juin 2024, combien allez-vous économiser ?

La BCE a confirmé ce jeudi 11 avril 2024 ne pas devoir attendre la FED afin de procéder à sa première baisse de taux directeur. Cette baisse est (...)

DEBLOCK, néobanque lilloise, propose un compte bancaire euros et cryptos

Innovation dans le petit monde des néobanques, Deblock propose une nouvelle offre permettant de détenir à la fois des euros et des cryptos.

La néobanque bunq est rentable en 2023 : 53,2 millions d’euros de bénéfices nets

C’est un cap majeur passé pour la néobanque bunq, le seuil de la rentabilité.

Taux des prêts immobiliers : rien ne bouge vraiment en avril

Rien de neuf pour les crédits immobiliers au mois d’avril, les banques baissent très légèrement leur taux, de quelques points de base seulement, (...)

Monabanq : jusqu’à 240 euros offerts

Une offre de bienvenue exceptionnelle chez Monabanq permet aux nouveaux clients d’empocher jusqu’à 240 euros, sous conditions.

Crédit immobilier sur 20 ans : le taux ne doit désormais pas excéder 6,39 %, jusqu’à fin juin 2024

Au 1er avril et jusqu’au 30 juin 2024, le seuil de l’usure pour les crédits immobiliers de 20 ans et plus est de 6,39 %.