BNP Paribas : bilan du premier trimestre 2011

© stock.adobe.com


Publié le

**BNP Paribas : forte capacité bénéficiaire grâce la contribution de tous les domaines d’activités

BNP Paribas réalise une très bonne performance au premier trimestre 2011. l’établissement réalise ainsi un bénéfice net, part du groupe, de 2 616 millions d’€, en hausse de 14,6% par rapport au premier trimestre 2010. La rentabilité annualisée des capitaux propres s’établit à 15,1% contre 14,4% au premier trimestre 2010.

Le bénéfice net par action du premier trimestre atteint 2,12 €, en hausse de 13,6% par rapport au premier trimestre 2010. L’actif net par action, à 57,7 € progresse de 9,1% sur la période et de 4,0% par rapport au 31 décembre 2010.

**BNP Paribas : focus sur l’activité de Banque de détail

BDDF (Banque De Détail en France) poursuit l’adaptation de son dispositif en vue d’améliorer de manière continue les relations avec ses clients : 70% du réseau d’agences est désormais au nouveau format « Accueil et Services » ; 37 « Maisons des entrepreneurs » sont déjà ouvertes ; plus de 2,2 millions de clients utilisent les services en ligne ; la « Net agence » entièrement en ligne compte plus de 10 000 clients après un an d’existence.

Les encours de [a[crédit]a] progressent de 3,5% par rapport au premier trimestre 2010, tirés par les [a[crédits]a] immobiliers aux ménages (+9,3%), et les [a[crédits]a] aux TPE-PME (+4,2%). Les encours de dépôts progressent de 10,8% grâce à une hausse dans l’ensemble des rubriques, notamment celle des dépôts à vue (+9,1%).

Le produit net bancaire s’élève à 1 791 millions d’€, en hausse de +2,5% par rapport au premier trimestre 2010 avec une progression équilibrée entre les revenus d’intérêt (+2,6%), qui bénéficient de l’évolution favorable des volumes de dépôts et de crédits, et les commissions (+2,5%), tirées par les commissions bancaires (+3,2%) grâce au développement des flux de transactions dans un environnement économique en amélioration.

La hausse modérée des frais de gestion par rapport au premier trimestre 2010 (+1,3%), permet à BDDF de dégager un résultat brut d’exploitation en hausse de +4,5% et une nouvelle amélioration de 0,7 point du coefficient d’exploitation (à 61,4%) sur la période. Le coût du risque est en baisse par rapport au premier trimestre 2010 (-13 pb) et atteint 23 pb des encours de [a[crédit]a] à la clientèle, niveau particulièrement modéré du fait de l’effet saisonnier.

Ainsi, après attribution d’un tiers du résultat de la Banque Privée en France au pôle Investment Solutions, BDDF dégage un résultat avant impôt de 579 millions d’€, en progression de 14,2% par rapport au même trimestre de l’année précédente.

BNP ParibasBanque de détail Banque

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

Ă€ lire Ă©galement

Paypal gĂ©nĂ©ralise la facturation de frais d’inactivité

Ă€ compter du 30 juillet 2021, les professionnels auront donc, tout comme les particuliers, des pĂ©nalitĂ©s en cas de compte inactif. Si les (...)

Hello Business, la nouvelle offre bancaire dédiée aux indépendants proposée par Hello Bank !

AnnoncĂ©e depuis quelques mois, l’offre Hello Business proposĂ©e par la banque en ligne de BNP Paribas, Hello Bank !, est dĂ©sormais accessible, aux (...)

Épargne retraite : les Ă©pargnants confirment leur prĂ©fĂ©rence pour le PER assurance

Depuis son lancement, le PER assurance n’en finit plus de sĂ©duire. La FFA publie dĂ©sormais l’évolution mensuelle de la collecte sur les PER, c’est (...)

Société Générale : résultats T1 2021

La SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale alterne le pire comme le meilleur. En 2021, ses gains sur les marchĂ©s financiers lui permettent d’afficher des bĂ©nĂ©fices bien (...)

FinTechs : Qonto et October facilitent le crĂ©dit pour les entreprises

Qonto, le service qui a sĂ©duit plus de 150 000 entreprises en Europe pour amĂ©liorer leur quotidien bancaire, et October, la plateforme de prĂŞt aux (...)

Résultats BPCE T1 2021 (Banque Populaire/Caisse d’Épargne)

La crise est terminĂ©e pour les banques. Les bonnes nouvelles s’accumulent et la remontĂ©e des taux d’intĂ©rĂŞts devrait conforter leurs marges. Le groupe (...)