Banques : Les clients protestent de plus en plus fréquemment.

© stock.adobe.com


Publié le

Banques : Plaintes en hausse pour le secteur bancaire

Publié par Bercy vendredi 11 septembre, le baromètre de La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) indique que les plaintes déposées par les consommateurs baissent, hormis dans le secteur bancaire. Le rapport de la DGCCRF fait état d’une hausse de 15,1 % des plaintes, 2 277 clients ont effectué des réclamations au premier semestre 2009, contre 1 978 sur les six derniers mois de 2008.

Les principales contestations concernent les frais appliqués qui ont augmenté de 60 % en un semestre, le manque de lisibilité des contrats (103 réclamations contre 33 précédemment), des pratiques commerciales trompeuses, la difficulté de recourir à un règlement amiable du différend, ou encore une mauvaise information précontractuelle.

Rapport DGCCRF : Une tendance similaire pour l’AFUB

Pour l’AFUB (Association française des usagers des banques), l’ augmentation des plaintes constatée dans le secteur bancaire est due à la crise mais aussi au fait que les professionnels de la banque "n’ont pas de véritable régulateur".

L’association confirme aussi cette hausse en ce qui concerne l’accès au crédit immobilier et aux crédits relais, la tarification des services et des "ventes forcées" ou les délais d’encaissement de chèques.

banqueAgios 2009Frais bancaires

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Banques : Les clients proteste Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

DEBLOCK, néobanque lilloise, propose un compte bancaire euros et cryptos

Innovation dans le petit monde des néobanques, Deblock propose une nouvelle offre permettant de détenir à la fois des euros et des cryptos.

La néobanque bunq est rentable en 2023 : 53,2 millions d’euros de bénéfices nets

C’est un cap majeur passé pour la néobanque bunq, le seuil de la rentabilité.

Taux des prêts immobiliers : rien ne bouge vraiment en avril

Rien de neuf pour les crédits immobiliers au mois d’avril, les banques baissent très légèrement leur taux, de quelques points de base seulement, (...)

Monabanq : jusqu’à 240 euros offerts

Une offre de bienvenue exceptionnelle chez Monabanq permet aux nouveaux clients d’empocher jusqu’à 240 euros, sous conditions.

Crédit immobilier sur 20 ans : le taux ne doit désormais pas excéder 6,39 %, jusqu’à fin juin 2024

Au 1er avril et jusqu’au 30 juin 2024, le seuil de l’usure pour les crédits immobiliers de 20 ans et plus est de 6,39 %.

Fortuneo : jusqu’à 160 euros offerts

Cette offre de Fortuneo propose une prime de bienvenue de 160 euros pour l’ouverture d’un compte courant Fortuneo.