Banque Postale : le changement de date de débit différé pose problème !

Banque Postale : l’établissement souhaite modifier son calendrier de débit différé. Les clients craignent de se retrouver plus facilement à découvert et donc de devoir payer plus d’agios...

Publié le

Banque Postale : la date de débit différé sera-t-elle modifiée ?

La Banque Postale doit faire face à un problème de taille ! L’annonce du changement de date de débit différé sur le dernier relevé de compte du mois de juin aura fait l’effet d’une bombe auprès des 840 000 clients disposant de l’option.

En effet, la Banque Postale souhaite avancer la date de retrait globale des prélèvements au dernier jour ouvré du mois contre le 5 du mois suivant, à partir de septembre. L’établissement indique que la nouvelle date de débit différé rentre dans une logique de meilleure trésorierie sur le même mois.

De leur côté, les clients craignent de se retrouver plus facilement à découvert et donc de devoir payer plus d’agios. Facturé 5.5 € pour une carte bancaire internationale et 7 € pour carte bancaire nationale (différence entre option paiement immédiat et paiement différé), le débit différé revêt moins d’interêt. Auparavant, le prélèvement du 5 impliquait une date d’arrêté au 27 du mois précédent, soit une plus grande souplesse de gestion.

Avec le nouveau calendrier, la date d’arrêté se fera autour du 20, les fins de mois seront plus dures. La Banque Postale estime que ce changement ne concernera que 5% de ses clients. En d’autre termes, 600 000 particuliers, quasiment la majorité de sa clientèle en débit différé !

L’Association française des usagers des banques (Afub) monte au créneau et évoque un bon moyen pour la banque de s’assurer des millions d’€ de liquidités. Pour l’heure, les plaintes s’accumulent, Serge Maître président de l’Afub appelle au refus de cette modification de contrat, conformément l’article 1134 du code civil.

A lire également