Banque/Espagne : Bankia demande 19 milliards d’euros d’aide supplémentaire

© stock.adobe.com


Publié le

**Banque/Espagne : Vers une nationalisation de Bankia

Les espagnols tremblent depuis l’appel à l’aide de la quatrième banque espagnole vendredi soir. Bankia demande, une fois de plus l’aide des pouvoirs publics. A l’image de la Grèce, l’ Espagne déjà extrêmement fragile économiquement, glisse encore un peu plus vers une crise financière de grande ampleur.

Bankia qui détient 10% des dépôts bancaires du pays à déjà reçue une aide de 4.5 milliards d’euros le 9 mai dernier. C’est aujourd’hui 19 milliards supplémentaires qu’elle réclame afin de surmonter ses difficultés. Un montant 2 fois plus important que celui estimé par le gouvernement la semaine dernière et qui porterait à 23.5 milliards d’euros l’aide d’urgence pour le sauvetage de Bankia.

Un chiffre jamais atteint aujourd’hui dans un plan de sauvetage bancaire et qui bien sûr fait grincer des dents. En effet, le secteur bancaire affiche une note de plus en plus mauvaise par les agences de notations et 8 des principales banques espagnoles ont déjà reçues 32,869 milliards d’euros dont 6,2 milliards par le Fonds privé de garantie des dépôts.

**Banque /Espagne : La polémique enfle

Dans un contexte économique et social tendu, l’annonce de cette nouvelle demande d’aide bancaire irrite fortement la population espagnole, très touchée par la crise et les plans de rigueurs successifs. La polémique et la colère s’installe, la population crie au scandale.

Une opération historique qui impliquera de fait la nationalisation de Bankia, particulièrement affaiblie par son exposition aux crédits immobiliers toxiques.

Samedi, en pleine tempête médiatique, le nouveau président de l’entité financière, José Ignacio Goirigolzarri, a tenté de rassurer en précisant les détails de ce plan de sauvetage.

D’après lui, Bankia sera "solide, efficace et rentable" grâce à un plan de sauvetage à hauteur de 19 milliards supplémentaires versés, via le Fonds public d’aide au secteur bancaire, "au cours du mois de juillet".

banqueEuropeFinanceEspagneeconomie

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

Ă€ lire Ă©galement

Paypal gĂ©nĂ©ralise la facturation de frais d’inactivité

Ă€ compter du 30 juillet 2021, les professionnels auront donc, tout comme les particuliers, des pĂ©nalitĂ©s en cas de compte inactif. Si les (...)

Hello Business, la nouvelle offre bancaire dédiée aux indépendants proposée par Hello Bank !

AnnoncĂ©e depuis quelques mois, l’offre Hello Business proposĂ©e par la banque en ligne de BNP Paribas, Hello Bank !, est dĂ©sormais accessible, aux (...)

Épargne retraite : les Ă©pargnants confirment leur prĂ©fĂ©rence pour le PER assurance

Depuis son lancement, le PER assurance n’en finit plus de sĂ©duire. La FFA publie dĂ©sormais l’évolution mensuelle de la collecte sur les PER, c’est (...)

Société Générale : résultats T1 2021

La SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale alterne le pire comme le meilleur. En 2021, ses gains sur les marchĂ©s financiers lui permettent d’afficher des bĂ©nĂ©fices bien (...)

FinTechs : Qonto et October facilitent le crĂ©dit pour les entreprises

Qonto, le service qui a sĂ©duit plus de 150 000 entreprises en Europe pour amĂ©liorer leur quotidien bancaire, et October, la plateforme de prĂŞt aux (...)

Résultats BPCE T1 2021 (Banque Populaire/Caisse d’Épargne)

La crise est terminĂ©e pour les banques. Les bonnes nouvelles s’accumulent et la remontĂ©e des taux d’intĂ©rĂŞts devrait conforter leurs marges. Le groupe (...)