Banque en ligne : les Français et les frais bancaires (Enquête Monabanq. /IFOP)

© stock.adobe.com


Publié le , mis à jour le

Dans un contexte où la tarification bancaire est jugée peu lisible et opaque, et afin de mieux comprendre les besoins et attentes des consommateurs, monabanq. a réalisé avec l’IFOP une étude sur les Français et les frais bancaires.

**Enquête Monabanq. /IFOP : les Français souhaitent plus de transparence tarifaire

Les résultats de cette étude révèlent notamment que la transparence des tarifs pratiqués pour éviter les mauvaises surprises et la disponibilité des conseillers arrivent en tête des attentes des Français vis-à-vis de leur banque (32%), devant la compétitivité des tarifs qui arrivent en troisième position (14%).

La possibilité de disposer d’un large choix de produits bancaires est évoquée quant à elle de façon marginale (3%). Certaines catégories de population s’avèrent plus sensibles que d’autres à la transparence des tarifs pratiqués par les banques : les cadres et les professions libérales d’une part (38% optent pour la transparence contre 31% pour la disponibilité des conseillers) et les ouvriers d’autre part (34% contre 23%).

**Enquête Monabanq. /IFOP : les frais bancaires, une belle surprise

Parallèlement, une majorité de personnes interrogées (59%) pense que les frais bancaires dont elles s’acquittent comprennent les opérations exceptionnelles telles que la réédition de cartes, les frais d’opposition sur chèque, les frais de capture de carte, etc. (37% répondent par la négative et 4% déclarent ne pas savoir). et près de 6 personnes interrogées sur 10 (59%) déclarent avoir le sentiment de payer des frais bancaires pour des services peu adaptés à leurs besoins.

Près d’un Français sur deux (46%) a par ailleurs déjà eu la mauvaise surprise de découvrir que des frais avaient été prélevés sur son compte. Cette situation a concerné notamment les personnes âgées de 25 à 49 ans et plus généralement les personnes exerçant une activité professionnelle, et tout particulièrement parmi les personnes assignant comme priorité à leur banque la compétitivité des tarifs pratiqués (55%).

Enfin, invités à désigner parmi une liste de neuf opérations et/ou services celles et ceux qui génèrent les facturations les plus élevées de la part de leur banque, les répondants désignent principalement les retraits d’argent à l’étranger (48%), les oppositions sur chèque (42%) et la carte de paiement (41%). Viennent ensuite les frais de tenue de compte (33%), les assurances de cartes (31%) et les virements vers des établissements extérieurs (31% également). Les plus jeunes générations ainsi que les catégories sociales supérieures s’avèrent nettement plus promptes que les autres à mettre à l’index les retraits d’argent à l’étranger et les oppositions sur règlement.

[(Etude réalisée pour Monabanq. sur un échantillon de 957 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.)]

Source Enquête Monabanq./IFOP

banqueAgiosbankettoBanque en ligneMonabanqFrais bancairesargent

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

Ă€ lire Ă©galement

Paypal gĂ©nĂ©ralise la facturation de frais d’inactivité

Ă€ compter du 30 juillet 2021, les professionnels auront donc, tout comme les particuliers, des pĂ©nalitĂ©s en cas de compte inactif. Si les (...)

Hello Business, la nouvelle offre bancaire dédiée aux indépendants proposée par Hello Bank !

AnnoncĂ©e depuis quelques mois, l’offre Hello Business proposĂ©e par la banque en ligne de BNP Paribas, Hello Bank !, est dĂ©sormais accessible, aux (...)

Épargne retraite : les Ă©pargnants confirment leur prĂ©fĂ©rence pour le PER assurance

Depuis son lancement, le PER assurance n’en finit plus de sĂ©duire. La FFA publie dĂ©sormais l’évolution mensuelle de la collecte sur les PER, c’est (...)

Société Générale : résultats T1 2021

La SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale alterne le pire comme le meilleur. En 2021, ses gains sur les marchĂ©s financiers lui permettent d’afficher des bĂ©nĂ©fices bien (...)

FinTechs : Qonto et October facilitent le crĂ©dit pour les entreprises

Qonto, le service qui a sĂ©duit plus de 150 000 entreprises en Europe pour amĂ©liorer leur quotidien bancaire, et October, la plateforme de prĂŞt aux (...)

Résultats BPCE T1 2021 (Banque Populaire/Caisse d’Épargne)

La crise est terminĂ©e pour les banques. Les bonnes nouvelles s’accumulent et la remontĂ©e des taux d’intĂ©rĂŞts devrait conforter leurs marges. Le groupe (...)