Banque de la Jeunesse : Nicolas Sarkozy promet plus d’autonomie aux jeunes

© stock.adobe.com


Publié le

**Banque de la jeunesse : permettre aux jeunes de mieux s’insérer

Pour les moins riches, être étudiant implique souvent l’obligation de décrocher une bourse ou dans le pire des cas, de trouver des petits jobs payés au lance-pierre !

Ainsi, pour aider les jeunes à financer leurs projets et faciliter leur entrée dans la vie active, le président Sarkozy a annoncé samedi son projet de créer une "banque de la jeunesse".

N.Sarkozy a évoqué cette ambition dans le cadre d’un discours au parc des expositions de la porte de Versailles devant une foule de millier de jeunes, son électorat d’aujourd’hui et peut-être de demain.

"Je veux l’autonomie pour la jeunesse, je veux la responsabilité pour la jeunesse, je dis non à un RMI jeunes, non à un RSA jeunes, mais je dis oui à une banque de la jeunesse pour porter les projets des jeunes de France", a-t-il déclaré.

**Banque de la jeunesse : place au cautionnement !

Ouvert à tous, la "banque de la jeunesse" se présentera comme un intermédiaire entre les jeunes et le réseau bancaire classique. celle-ci mettra en place un système de cautionnement par le biais d’un portail internet qui centralisera l’offre des prestations proposées.

Les premières propositions évoquent la possibilité pour tout étudiant de financer ses études avec le "prêt à remboursement différé contingent". Ainsi, l’Etat se portera garant pour l’étudiant auprès de son établissement bancaire et couvrira tout risque de défaut. il ne devra rembourser son dû qu’après avoir touché son premier salaire, le montant des échéances étant par la suite proportionnel au revenu.

Dans un deuxième temps, la "Banque de la jeunesse" apportera une garantie locative universelle qui paiera le loyer au propriétaire à la place du jeune en cas de loyer impayé. Le montant du loyer pris en charge sera plafonné en fonction des prix moyen du marché locatif.

banqueargentjeune actif

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

Ă€ lire Ă©galement

Paypal gĂ©nĂ©ralise la facturation de frais d’inactivité

Ă€ compter du 30 juillet 2021, les professionnels auront donc, tout comme les particuliers, des pĂ©nalitĂ©s en cas de compte inactif. Si les (...)

Hello Business, la nouvelle offre bancaire dédiée aux indépendants proposée par Hello Bank !

AnnoncĂ©e depuis quelques mois, l’offre Hello Business proposĂ©e par la banque en ligne de BNP Paribas, Hello Bank !, est dĂ©sormais accessible, aux (...)

Épargne retraite : les Ă©pargnants confirment leur prĂ©fĂ©rence pour le PER assurance

Depuis son lancement, le PER assurance n’en finit plus de sĂ©duire. La FFA publie dĂ©sormais l’évolution mensuelle de la collecte sur les PER, c’est (...)

Société Générale : résultats T1 2021

La SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale alterne le pire comme le meilleur. En 2021, ses gains sur les marchĂ©s financiers lui permettent d’afficher des bĂ©nĂ©fices bien (...)

FinTechs : Qonto et October facilitent le crĂ©dit pour les entreprises

Qonto, le service qui a sĂ©duit plus de 150 000 entreprises en Europe pour amĂ©liorer leur quotidien bancaire, et October, la plateforme de prĂŞt aux (...)

Résultats BPCE T1 2021 (Banque Populaire/Caisse d’Épargne)

La crise est terminĂ©e pour les banques. Les bonnes nouvelles s’accumulent et la remontĂ©e des taux d’intĂ©rĂŞts devrait conforter leurs marges. Le groupe (...)