Banque : Attention à vos coordonnées bancaires !

© stock.adobe.com


Publié le

**Fraude sur internet : 1,76 milliard d’euros en 2012

Comme on ne laissera pas en évidence sa carte bancaire, il convient d’être prudent lors de l’utilisation de ses coordonnées bancaires sur internet. Les transactions sur le net sont en hausse constante et les escrocs exploitent le filon.

Selon une étude de FIA-NET, en 2012, 8,5 millions de tentatives d’escroquerie ont été comptabilisées en France sur internet, pour un montant de 1,76 milliard d’euros.

Le plus souvent les tentatives échouent, 1 sur 30 seulement amène à un débit frauduleux. Mais le montant est alors souvent important (297 euros en moyenne).

Aujourd’hui FIA-NET indique que les paniers d’achats élevés sur internet sont soumis à des contrôles systématiques. Les escrocs ont donc de plus en plus tendance à multiplier les petites sommes plutôt que les gros achats. Le montant moyen par fraude est d’ailleurs en baisse de 8% par rapport à 2011.

Mais attention, malgré des contrôles plus poussés, de la part des banques et des sites marchands, il ne faut pas sous-estimer les fraudeurs. Ils savent s’adapter très rapidement à l’évolution des protections. Ils agissent en utilisant des faux papiers ou usurpent les identités via le "pishing"...

**Fraude bancaire : le consommateur doit être prudent

Les consommateurs doivent donc eux aussi s’adapter pour se préserver de la fraude bancaire sur internet. Pour cela 3 conseils de bases doivent être appliqués à la lettre :

- Apprenez par cĹ“ur et cacher les trois chiffres au dos de votre carte bancaire, à l’aide d’un autocollant. Ces chiffres, demandés presque systématiquement sur les sites de vente en ligne ne pourront pas être récupérer chez un commerçant indélicat.

- Tous les documents détenant la moindre information sur votre identité, ne doivent jamais être mis à la poubelle sans avoir été déchirés minutieusement en petit morceaux.

- Ne répondez jamais aux mails des sites portant l’intitulé d’une institution publique (Caf, centre des [a[impôts]a], Sécurité sociale...) ou d’une entreprises (téléphonie mobile, site de vente en ligne...) vous demandant vos coordonnées bancaires. Aucun organisme n’est en droit de faire cela !

banquefraude bancaire

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

Ă€ lire Ă©galement

Paypal gĂ©nĂ©ralise la facturation de frais d’inactivité

Ă€ compter du 30 juillet 2021, les professionnels auront donc, tout comme les particuliers, des pĂ©nalitĂ©s en cas de compte inactif. Si les (...)

Hello Business, la nouvelle offre bancaire dédiée aux indépendants proposée par Hello Bank !

AnnoncĂ©e depuis quelques mois, l’offre Hello Business proposĂ©e par la banque en ligne de BNP Paribas, Hello Bank !, est dĂ©sormais accessible, aux (...)

Épargne retraite : les Ă©pargnants confirment leur prĂ©fĂ©rence pour le PER assurance

Depuis son lancement, le PER assurance n’en finit plus de sĂ©duire. La FFA publie dĂ©sormais l’évolution mensuelle de la collecte sur les PER, c’est (...)

Société Générale : résultats T1 2021

La SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale alterne le pire comme le meilleur. En 2021, ses gains sur les marchĂ©s financiers lui permettent d’afficher des bĂ©nĂ©fices bien (...)

FinTechs : Qonto et October facilitent le crĂ©dit pour les entreprises

Qonto, le service qui a sĂ©duit plus de 150 000 entreprises en Europe pour amĂ©liorer leur quotidien bancaire, et October, la plateforme de prĂŞt aux (...)

Résultats BPCE T1 2021 (Banque Populaire/Caisse d’Épargne)

La crise est terminĂ©e pour les banques. Les bonnes nouvelles s’accumulent et la remontĂ©e des taux d’intĂ©rĂŞts devrait conforter leurs marges. Le groupe (...)