Avis de tempête sur l’immobilier ? La Société Générale, Crédit du Nord, Crédit Agricole (régionalement) ferment le robinet du crédit immobilier aux courtiers

© stock.adobe.com


Publié le

Pas une question de marges, une question de seuil de l’usure !

Les délais de traitement des demandes de crédits immobiliers sont en forte hausse auprès des banques. C’est normal, comme toujours, les Français ont bien du mal à anticiper. La hausse des taux d’intérêt des crédits immobiliers provoque une vague de demandes de crédit immobilier avant que les taux d’intérêt n’arrivent à des niveaux vraiment défavorables. Les taux sont encore bas, mais continuent, sans cesse, au fil des semaines, leur ascension. Près de 20 points de base de hausse par mois ! Et ce n’est pas fini !

Beaucoup trop de refus de crédit, le seuil de l’usure atteint trop souvent

La véritable raison étant que les candidats emprunteurs, dont les dossiers sont les plus tendus, passent davantage par les courtiers que les autres. Ces derniers, dont les dossiers sont très bons, obtiennent rapidement de leur banque un taux de crédit attractif. Or, les banques ont vu le nombre de refus de crédit exploser, car le seuil de l’usure vient pratiquement au contact des taux des crédits immobiliers, assurances incluses. Une situation ubuesque qui ne permet plus plus de prêter sur un horizon au-delà de 20 ans.

L’écart entre le taux d’usure 20 ans et le taux moyen de crédit immobilier sur 20 ans (hors assurance) se réduit (c) FranceTransactions.com

Pas une question de marge

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas une une question de maintien de marges pour les banques. Rassurez-vous, jamais les banques ne prêteront à moindre coût. Le coût du crédit est jugé par rapport aux risques, et le fait de passer via un courtier ne permet pas d’obtenir un taux de crédit plus favorable qu’en demandant en direct auprès de la banque. Il suffit juste de bien négocier et de montrer que l’on peut avoir ce taux ailleurs.

40% des crédits immobiliers menacés ? Cela tient de la fake news !

Si vous pouvez lire çà et là que 40% des crédits immobiliers seraient menacés, c’est juste de la désinformation en bonne et due forme. Le seuil de l’usure bloque de nombreuses demandes, mais le fait que les banques suspendent leur partenariat avec les courtiers ne change rien à la situation. Les candidats emprunteurs peuvent effectuer leur demande de crédit immobilier en direct auprès des banques. Supprimer un intermédiaire permet parfois également d’obtenir un crédit immobilier à moindre coût. Ironie de la situation actuelle, obtenir un crédit immobilier moins cher, c’était justement l’argument des courtiers en crédits immobiliers. Le monde change vite.

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

Vacances à l’étranger, frais bancaires : les retraits par CB peuvent vous coûter jusqu’à 7,7% !

Certaines banques se frottent les mains, cet été, les Français seront plus nombreux à partir à l’étranger, les frais bancaires vont exploser, car la (...)

Néobanque : bunq devient la première néobanque à être bénéficiaire

bunq est la première banque à avoir adopté un modèle d’abonnement transparent et est désormais la première néobanque à déclarer un bénéfice (...)

Assurance-vie Bourse Direct Vie : jusqu’à 170 euros offerts à saisir avant le 31 juillet 2022

Bourse Direct Vie, le contrat d’assurance-vie distribué par le courtier en ligne Bourse Direct, propose une offre de bienvenue jusqu’au 31 juillet (...)

Assurance-vie AFER : l’AFER étend sa garantie plancher de 75 à 80 ans et change son mode de prélèvements des frais de gestion

L’Assemblée générale de l’Association Française d’Epargne et de Retraite (Afer) tenait son assemblée générale. Pas moins de 760.000 adhérents étaient (...)

Le chiffre du jour : 30.440.000.000.000 euros (30.440 milliards), total des actifs des banques en zone euro à fin 2021

30.440.000.000.000 euros (30.440 milliards) = total des actifs dans les banque de la zone euro à fin 2021.

La SCPI Remake Live, sans frais d’entrée, labelisée ISR, désormais éligible sur le contrat d’assurance vie Évolution Épargne 2, assuré par Spirica

Bonne nouvelle pour les épargnants souhaitant investir en parts de SCPI via l’assurance-vie. Le contrat Epargne Evolution 2, assuré par Spirica et (...)