Assurance-emprunteur : amélioration de la convention Areas

© stock.adobe.com


Publié le , mis à jour le

Assurance emprunteur : le crédit plus accessible aux malades

La convention Areas (S’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) signée en juillet 2006 permet d’aider les consommateurs à accéder au [a[crédit]a] malgré des problèmes de risque aggravé de santé.

La FFSA a signé le 1 février 2011, un avenant à la convention Areas, afin de faciliter davantage l’accès au [a[crédit]a].

Sur près de 3 millions de demandes d’assurance de crédit reçues par les compagnies d’assurance au titre des [a[crédits]a] immobiliers et professionnels de janvier à octobre 2010. 12% présentant un risque aggravé de santé, dans 9 cas sur 10 les propositions d’assurance ont été acceptées par l’emprunteur.

Convention Areas : de nouvelles avancées

A l’issue du’une négociation, entre les différentes parties concernées (banques, assurances, associations de malades...), la convention a été améliorée et propose de nouvelles avancées dans un avenant qui entrera en vigueur le 1er Mars 2011 :
 nouvelle garantie invalidité : Dès le 1er septembre 2011, une garantie invalidité spécifique va être proposée pour toute demande de couverture en invalidité. La couverture sera effective si l ’assurée se retrouve en incapacité de travail au moins égal à 70% d’incapacité fonctionnelle. Une fois accordée la garantie ne comportera pas d’exclusion.
 dispositif d’écrêtement des surprimes d’assurance : le dispositif va être élargi a partir du 1er septembre 2011. Le seuil de déclenchement du mécanisme de prise en charge d’une partie de la surprime des emprunteurs disposant de revenus modestes sera déclenché à un taux abaissé à 1.4% du Taux effectif global du crédit. Les surprimes d’assurance des emprunteurs de moins de 35 ans ayant souscrit un ptz+ seront prix en charge en intégralité, sous conditions de ressources.
 Le montant des prêts concernés : le montant des prêts au titre de la convention Areas est revu à la hausse , il passe de 15 000 € à 17 000 € pour un [a[crédit à la consommation]a] et de 300 000 € à 320 000 e pour un [a[prêt immobilier]a].
 campagne d’information : en association avec la Caisse Nationale d’assurance maladie, les médecins et le conseils Supérieur du Notariat, Areas va lancer une campagne d’information à destination des consommateurs. La commission de suivi aura un rôle plus prépondérant et les situations de santé mieux étudiées grâce à la mise en place de nouveaux groupes scientifiques.

Assurance créditPrêt personnel bankettoCrédit immobilierCrédit consommationAssurance Assurance emprunteurAssurance créditCrédit à la consommation Convention areas

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Assurance-emprunteur : amélior Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

Crédit immobilier : anticipation de la baisse des taux en juin 2024, combien allez-vous économiser ?

La BCE a confirmé ce jeudi 11 avril 2024 ne pas devoir attendre la FED afin de procéder à sa première baisse de taux directeur. Cette baisse est (...)

DEBLOCK, néobanque lilloise, propose un compte bancaire euros et cryptos

Innovation dans le petit monde des néobanques, Deblock propose une nouvelle offre permettant de détenir à la fois des euros et des cryptos.

La néobanque bunq est rentable en 2023 : 53,2 millions d’euros de bénéfices nets

C’est un cap majeur passé pour la néobanque bunq, le seuil de la rentabilité.

Taux des prêts immobiliers : rien ne bouge vraiment en avril

Rien de neuf pour les crédits immobiliers au mois d’avril, les banques baissent très légèrement leur taux, de quelques points de base seulement, (...)

Monabanq : jusqu’à 240 euros offerts

Une offre de bienvenue exceptionnelle chez Monabanq permet aux nouveaux clients d’empocher jusqu’à 240 euros, sous conditions.

Crédit immobilier sur 20 ans : le taux ne doit désormais pas excéder 6,39 %, jusqu’à fin juin 2024

Au 1er avril et jusqu’au 30 juin 2024, le seuil de l’usure pour les crédits immobiliers de 20 ans et plus est de 6,39 %.