Assurance : Cela ne sera plus une histoire de sexe !

Assurance : La discrimination sur la tarification des assurances automobile selon le sexe de l’assuré ne sera plus permise. La Cour Européenne de justice décide l’égalité homme femmes concernant les tarifications des assurances.

Publié le

Assurances : fin de la distinction homme/femme

Selon un arrêté de la cour européenne de justice rendue public, hier, le mercredi 2 mars, les assurance ne pourront plus appliquer de différence de tarif entre hommes et femmes.

A partir du 21 décembre 2012, les assureurs devront appliquer cette directive et offrir des prestations similaires aux hommes comme au femmes. Cette décision concerne les tarifs de tout les services de l’assurance : automobile bien sur puisque c’est la que la différence est la plus pratiqué, mais également la santé, la retraite et l’assurance-vie.

Une nouvelle qui déplaît fortement aux assureurs, qui considèrent que la différenciation du sexe dans le domaine de l’assurance est un facteur légitime dans leur tarification.

Assurance : Pourquoi les femmes payent-elles moins chères ?

L’utilisation d’un critère de genre pour tarifer un service est discriminatoire. Pourtant les assureurs font la distinction entre homme est femme depuis longtemps sur leur grille tarifaire en particulier pour l’assurance automobile. Pourquoi une telle distinction ?

Tout est une question de statistique, les études réalisées sur le sujet tendent à prouver que les femmes prennent moins de risque que les hommes au volant. Et de ce fait provoque moins d’accidents graves que ces messieurs. Cela lié au fait qu’elle utilise en générale des voitures moins puissantes que celle des hommes, suffisait pour les assurance à maintenir l’idée que, malgré la directive européenne sur l’égalité des sexes, une exception existait pour l’assurance compte tenue de la différence du risque encouru.

A lire également