Banque : la banque privée

Les banques privées sont des établissements bancaires proposant des services financiers personnalisés et pointus, pour des clients fortunés. Zoom sur ce types de banque haut de gamme...

Publié le , mis à jour le

Banque : A qui s’adresse les banques privées ?

Les banques privées ne sont pas ouvertes à tous, elle ne s’adresse qu’à une clientèle haut de gamme. C’est à dire des particuliers à la tête d’un patrimoine très important et qui de fait ont besoin d’une gestion bancaire spécialisée.

Pour ouvrir un compte dans une banque privée, il faut justifier d’un portefeuille minimum. En moyenne de 150 000€, il peut atteindre jusqu’à 1millions d’euros dans certains établissements.

Les banques privées ne concernent donc qu’une minorité de personnes, mais représentant une part prépondérante des encours français puisque les tranches hautes des portefeuilles représentent environ 68% du total des encours du pays.

Banque privée : 4 gammes de gestion

Les banques privées proposent 3 niveaux de gestion :
- gestion patrimoniale (entre 150 K€ et 1 M€) :, la banque propose une gestion sous mandat ou assistée ainsi que des produits financiers classiques (placements immobiliers, fonds de commerces...)
- gestion privée (entre 1 M€ et 5 M€) : c’est une gestion patrimoniale mais bénéficiant de services plus ciblés, qui tiennent d’avantage compte du profil du client.
- gestion de fortune (plus de 5 M€) : la gestion de fortune permet un suivi personnel par un conseiller gérant moins de clients qu’en gestion privée.Le clients bénéficie d’offres de placements diversifiées et haut de gamme (vignobles, oeuvres d’art, immobilier de luxe...)
- family office : offre très haut de gamme réservée à des familles très fortunées désirant préserver la valeur de leur patrimoine en bénéficiant des meilleurs experts pour en gérer la complexité (entreprise familiale, propriétés foncières, agricoles ou viticoles, biens à l’étrangers...). Le banquier devient alors l’interlocuteur de référence pour l’ensemble des activités de son client.

Banque privée : options de gestion

- La gestion assistée ou conseillée : cette formule de gestion est proposée par certaines banques privée. Elle permet de gérer soit même spatrimoine tout en bénéficiant de conseils d’experts selon les besoins du client. Elle implique une très bonne connaissance du domaine financier. Cette option de gestion est facturée sous forme d’une cotisation annuelle généralement dégressive en fonction de la valeur de votre portefeuille titres.
- La gestion déléguée ou sous mandat : le patrimoine et entièrement confié à un gestionnaire de fortune, grâce à un mandat de gestion établit avec le client. ( gestion dynamique, équilibrée ou plus prudente). Ce mode de gestion nécessite une forte confiance entre le client et son gestionnaire. Cet mode de gestion sera facturé environ 1% à 0.3% du montant géré par an (après bilan patrimonial).

banque privée : un service haut de gamme

Chaque client est pris en main par un gestionnaire de patrimoine qui s’occupera de gérer sa fortune personnellement.Le gestionnaire de fortune est un chevronné et parfaitement formé, son rôle consiste à déterminer avec son client le profil de gestion qui lui convient le mieux grâce à un bilan patrimonial détaillé.

Une fois la structure du patrimoine précisément analysé, le gestionnaires de patrimoine peut mettre ne place les solutions les plus adaptées pour son clients :
- expertise financière et patrimoniale
- stratégie d’investissement (gestion du risque, du rendement...)
- conseils en placement (achat de titres, de biens immobiliers, d’objets d’arts...)
- [a[impôts]a] (défiscalisation, donations, démembrement...)
- succession
- retraite

L’accès aux services d’un gestionnaire de fortune à un coût, la banque privée de rémunère par un abonnement annuel. Difficile à évaluer le montant de cet abonnement dépend de nombreux facteurs : la banque choisie, les services souscrits et surtout la valeur et la complexité du patrimoine à gérer.

A lire également