Taux fonds euros 2017 Generali Vie : des baisses allant jusqu'à -20% selon les fonds euros - Comparatif des banques Banketto



Taux fonds euros 2017 Generali Vie : des baisses allant jusqu’à -20% selon les fonds euros

Que de surprises pour cette campagne de publication des rendements des fonds euros 2017. Alors que de bonnes nouvelles ont été annoncées en premier, ce sont traditionnellement les plus mauvaises qui arrivent par la suite. Generali Vie, assureur de nombreux contrats d’assurance-vie en ligne, préfère miser sur le futur et augmenter ses provisions, en abaissant le rendement servi. Le rendement publié au titre de l’année 2017 est en lourde chute, jusqu’à plus de 50 points de base selon les fonds euros, soit plus de -20% de baisse.

Publié le  à 0 h 0

Baisse des rendements et hausse des frais de gestion sur certains contrats...

- Baisse des rendements

Certes rien de dramatique, Generali Vie n’est pas une compagnie à éviter, mais cela commence à être rude pour les épargnants. Non seulement, les rendements servis par Generali Vie sont en forte baisse au titre de l’année 2017, mais il faut de plus jouer avec ces conditions de versements sur le fonds Netissima. Une chance sur 2017 que l’année boursière ait été si généreuse. 2018 pourrait ne pas l’être autant.

- Hausse des frais de gestion sur le fonds euros Eurossima, la soupe à la grimace...

Le fonds Eurossima a vu ses frais de gestion grimper de 0.60% à 0.75% au 1er janvier 2017. Tous les contrats collectifs (à l’instar de Boursorama Vie) et individuels (comme ING Direct Vie) souscrits après le 1er janvier 2017 supportent donc des frais de gestion de 0.75% annuels sur le fonds Eurossima (rendement de 1.77%). Seuls les contrats individuels souscrits avant cette date du 1er janvier 2017 supportent encore des frais de gestion de seulement 0.60% sur le fonds en euros EUROSSIMA (rendement 2017 de 1.92%). L’assureur ne pouvant changer les règles du jeu à sa guise sur les contrats individuels, sans avoir à demander à chaque assuré d’accepter les nouvelles conditions.

En 2017, Generali France a de nouveau fait le choix d’une gestion prudente et diversifiée de ses actifs, dans un contexte de taux bas. Cette politique a permis de modérer la baisse des taux de participation aux bénéfices.

En effet, alors que les marchés actions ont enregistré une hausse significative sur fond de reprise progressive de l’économie mondiale, les rendements obligataires sont restés à des niveaux très bas durant l’année écoulée (OAT 10 ans : 0,8 % en moyenne sur 2017) après avoir atteint un point historiquement bas en 2016.

Dans cet environnement de taux, Generali France a maintenu une gestion d’actifs prudente et diversifiée en 2017, caractérisée par la recherche de performance à moyen et long terme, la sécurisation des portefeuilles et la consolidation de la solidité financière. Ainsi, cette année encore, Generali France a renforcé les réserves dédiées aux assurés.

Le ratio de solvabilité économique du Groupe Generali à fin septembre 2017 s’élève à 215 % et atteste de sa solidité financière (modèle interne selon les critères Solvabilité 2). Les notations et perspectives octroyées à Generali France, identiques à celles du Groupe, reflètent également cette solidité : « L’érosion des rendements des fonds en euros se confirme encore cette année. Notre enjeu est de limiter la dilution de nos portefeuilles obligataires, tout en proposant d’autres alternatives plus porteuses afin que nos clients puissent diversifier leur épargne. », indique Sonia Fendler, membre du comité exécutif de Generali France, en charge de la clientèle patrimoniale.

A lire également