En Russie, Sberbank vous prête un chat pendant 2 heures pour toute souscription d’un crédit immobilier !

Fait insolite, signalé par Le Figaro, en Russie le chat (l’animal) est un porte-bonheur. Il doit être le premier à franchir la porte d’un nouveau domicile. Les superstitieux adorent... Et en ce moment, en Russie, les petits plaisirs ne se boudent pas.

Publié le

Le chat : un animal porte-bonheur en Russie

Selon la tradition russe, un chat est synonyme d’avenir radieux pour son propriétaire s’il est le premier à passer la porte d’une nouvelle maison. C’est un animal de compagnie extrêmement populaire en Russie et certains côtoient même les hautes sphères du pouvoir, comme Dorofeï, le chat du premier ministre Dmitri Medvedev, devenu une célébrité sur Internet.

La première banque publique russe Sberbank fait beaucoup parler d’elle ces derniers mois : actuellement visée par les sanctions de l’Union européenne contre la Russie, accusée notamment par les Occidentaux de soutenir les séparatistes prorusses en Ukraine, Sberbank a publié jeudi un bénéfice net en progression de 13 % sur un an, à environ 2 milliards d’euros au second trimestre. La banque a également vu s’envoler les provisions liées aux crédits, qui ont plus que doublé au deuxième trimestre, atteignant 71,5 milliard d’euros, selon Les Échos.

Ces félins, qui sont « spécialement entraînés » par Sberbank, seront prêtés gratuitement à trente heureux élus le jour de leur pendaison de crémaillère pour une durée de deux heures maximum, dans la région de Moscou. Les clients de Sberbank devront signer en échange un document indiquant qu’ils ne maltraiteront pas l’animal et qu’ils ne tiendront pas la banque responsable des éventuels dégâts commis par le félin.

A lire également